Obu Toramasa

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Toramasa Obu)
Aller à : navigation, rechercher
Mon obu toramasa.jpg Obu Toramasa
Image illustrative de l'article Obu Toramasa

Surnom Le tigre sauvage de Kai
Naissance 1504
Décès 11 novembre 1565 (à 61 ans)
Origine Japon
Allégeance Takeda mon.svg Clan Takeda
Grade Général, Hyō bushō yū
Conflits Sengoku
Commandement Château d'Uchiyama
Faits d'armes La 4e bataille de Kawanakajima, 1561

Toramasa Obu (飯富 虎昌 ?), né en 1504 et mort le 11 novembre 1565, était l'un des 24 généraux de Shingen Takeda. Il fut un samouraï de l'époque Sengoku au service du clan Takeda. Il fut surnommé « Le tigre sauvage de Kai », il était le frère de Masakage Yamagata. Il avait la charge honorifique Hyôbu-Shôyû (兵部少輔).

Biographie[modifier | modifier le code]

Ses Origines et ses débuts[modifier | modifier le code]

Toramasa Obu était originaire du clan Iitomi et fut plus tard adopté par le clan Obu. Il semble avoir été le garde du corps de Shingen Takeda lorsque celui-ci était l'héritier du clan Takeda. Il servit d'abord sous les ordres de Takeda Nobutora et fut l'un des artisans du complot qui entraina sa chute. À la mort de ce dernier son fils, Shingen Takeda, prit le contrôle du clan Takeda.

« Le tigre sauvage de Kai »[modifier | modifier le code]

C'est à la suite de ces évènements qu'Obu Toramasu devint l'un des 24 généraux de Shingen Takeda ainsi que le tuteur et garde du corps de l'héritier du clan de Takeda Yoshinobu. On lui confia le commandement du château d'Uchiyama dans la Province de Shinano où il se distingua en affrontant avec succès une armée de 8000 hommes commandée par Uesugi Kenshin avec seulement 800 combattants. Ce fait d'armes et d'autres lui vaudront le surnom de Kai no mōko, « Le tigre sauvage de Kai ». Il tira de ce remarquable succès une image très respectueuse mais s'attira aussi la suspicion de ses supérieurs.

La rébellion de Yoshinobu Takeda[modifier | modifier le code]

À la suite de la 4e bataille de Kawanakajima Yoshinobu Takeda entre en rébellion contre son père, Toramasa Obu se joignit à celui-ci, trahissant ainsi Shingen Takeda. Il fut plus tard emprisonné avec Yoshinobu qu'il fut accusé d'avoir manipulé et poussé à la rébellion. Il accomplira le suicide traditionnel, le seppuku, le 11 novembre 1565.

Divers[modifier | modifier le code]

Toramasa Obu et ses hommes portaient tous des armures rouges au combat, ce qui leur valurent le surnom de "unité rouge" ou "unité de feu". Après sa mort, son frère Masakage Yamagata équipera à son tour ses hommes et lui-même d'armures rouge, Ii Naomasa s'inspira de ces derniers pour créer ses "démons rouges".

Liens externes[modifier | modifier le code]