Rob Ray

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Rob Ray

Surnom(s) Rayzor
Nationalité Drapeau du Canada Canada
Né le 8 juin 1968,
Stirling (Canada)
Joueur retraité
Position Ailier droit
Tirait de la gauche
A joué pour LNH
Sabres de Buffalo
Sénateurs d'Ottawa
LAH
Americans de Rochester
Senators de Binghamton
Repêc. LNH 97e choix au total, 1988
Sabres de Buffalo
Carrière pro. 19882004

Robert John Ray, dit Rob Ray (né le 8 juin 1968 à Stirling dans la province de l'Ontario au Canada) est un joueur professionnel retraité de hockey sur glace.

Carrière[modifier | modifier le code]

Réclamé en cinquième ronde par les Sabres de Buffalo lors du repêchage de 1988 de la Ligue nationale de hockey alors qu'il évolu pour les Royals de Cornwall de la Ligue de hockey de l'Ontario où il se démarque par ses talents de pugiliste. Il rejoint dès la saison suivante le club affilié aux Sabres dans la Ligue américaine de hockey, les Americans de Rochester.

Il prend part à ses premiers matchs en LNH au cours de la saison 1989-90, récoltant 99 minutes de punition en seulement 27 rencontres. Au cours de la saison suivante, ses 350 minutes de pénalité en 66 parties font de lui le joueur le plus punis des Sabres et il décroche alors le titre de policier du club, poste qu'il occupe jusqu'à la saison 2002-03.

Lors de son séjour de 14 saisons à Buffalo, Rob Ray s'impliqua de façon significative auprès de la communauté, ce qui l'emmena d'ailleurs à remporter le Trophée King Clancy remis par la LNH pour contribution humanitaire.

Alors qu'il détient le record de la ligue pour le plus de minutes de punition avec la même équipe, Ray se voit être échangé lors de la saison 2002-03 aux Sénateurs d'Ottawa, il ne joue avec ses derniers que durant cinq rencontres avant de voir son contrat prendre fin.

N'ayant toujours pas trouvé prenneur en février 2004, les Sénateurs lui soumettent une offre pour terminer la saison avec eux. Les six rencontres qu'il dispute par la suite avec les Sens seront ses derniers matchs en carrière, il en profitera pour y inscrire son 41e et dernier but en carrière et obtenir sa 3 200e minute de pénalité. Au cours de l'été suivante Rob Ray annonce son retrait de la compétition[1].

Statistiques[modifier | modifier le code]

Pour les significations des abréviations, voir statistiques du hockey sur glace.

Statistiques par saison[2]
Saison Équipe Ligue Saison régulière Séries éliminatoires
PJ  B   A  Pts Pun PJ  B   A  Pts Pun
1985-86 Royals de Cornwall LHO 53 6 13 19 253 6 0 0 0 26
1986-87 Royals de Cornwall LHO 46 17 20 37 158 5 1 1 2 16
1987-88 Royals de Cornwall LHO 61 11 41 52 179 11 2 3 5 33
1988-89 Americans de Rochester LAH 74 11 18 29 446          
1989-90 Sabres de Buffalo LNH 27 2 1 3 99          
1989-90 Americans de Rochester LAH 43 2 13 15 335 17 1 3 4 115
1990-91 Sabres de Buffalo LNH 66 8 8 16 350 6 1 1 2 56
1990-91 Americans de Rochester LAH 8 1 1 2 15          
1991-92 Sabres de Buffalo LNH 63 5 3 8 354 7 0 0 0 2
1992-93 Sabres de Buffalo LNH 68 3 2 5 211          
1993-94 Sabres de Buffalo LNH 82 3 4 7 274 7 1 0 1 43
1994-95 Sabres de Buffalo LNH 47 0 3 3 173 5 0 0 0 14
1995-96 Sabres de Buffalo LNH 71 3 6 9 287          
1996-97 Sabres de Buffalo LNH 82 7 3 10 286 12 0 1 1 28
1997-98 Sabres de Buffalo LNH 63 2 4 6 234 10 0 0 0 24
1998-99 Sabres de Buffalo LNH 76 0 4 4 261 5 1 0 1 0
1999-00 Sabres de Buffalo LNH 69 1 3 4 158          
2000-01 Sabres de Buffalo LNH 63 4 6 10 210 3 0 0 0 2
2001-02 Sabres de Buffalo LNH 71 2 3 5 200          
2002-03 Sabres de Buffalo LNH 41 0 0 0 92          
Sénateurs d'Ottawa LNH 5 0 0 0 4          
2003-04 Sénateurs d'Ottawa LNH 6 1 0 1 14          
2003-04 Senators de Binghamton LAH 5 2 0 2 11          
Totaux LNH 900 41 50 91 3 207 55 3 2 5 169

Honneurs et trophées[modifier | modifier le code]

Ligue nationale de hockey

Transactions en carrière[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Historique du joueur sur www.legendsofhockey.net.
  2. (en) Fiche de carrière sur www.hockeydb.com

Voir aussi[modifier | modifier le code]