Restauration de Shōwa

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La restauration de Shōwa (昭和維新 shōwaishin) est un événement popularisé par l'écrivain japonais Kita Ikki, visant à reconstituer la puissance du nouvel empereur japonais Hirohito et à supprimer la démocratie libérale établie pendant l'ère Taishō. Les objectifs de la « restauration de Showa » étaient semblables à ceux de la restauration de Meiji car les groupes qui l'envisageaient avaient imaginé un petit groupe de personnes qualifiées autour d'un empereur fort. La société des fleurs de cerisier œuvrait en ce sens.

L'incident du 26 février fut une tentative d'imposer la restauration mais il échoua lourdement parce que ses responsables ne purent obtenir le soutien de l'empereur. Le chef des conspirateurs se remit délibérément aux autorités espérant que son procès serve la cause, mais le jugement fut finalement tenu à huis clos.

Bien qu'ayant échoué, elle fut une première étape dans la montée du militarisme japonais.

Notes[modifier | modifier le code]