Limite thermodynamique

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

En physique statistique, la limite thermodynamique est la limite mathématique conjointe où :

  • le nombre de particules N du système considéré tend vers l'infini.
  • le volume V du système considéré tend vers l'infini.
  • la densité de particules \rho = N/V du système considéré reste constante.

Dans le problème thermodynamique de la réunion de systèmes disjoints, on peut aussi voir la limite thermodynamique comme étant le passage d'effets de surface prépondérants à des effets de volume prépondérants. Ainsi quand cette limite est atteinte on retrouve la pertinence de la notion d'extensivité par exemple.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Roger Balian ; Du microscopique au macroscopique - Cours de physique statistique de l'École Polytechnique, vol 1, Ellipse (1982), ISBN 2-7298-9000-9.
  • Elliott Lieb ; The Stability of Matter: from Atoms to Stars, Springer-Verlag (1991), ISBN 3-540-53039-8.