James O'Connor

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur les redirections Pour le joueur de football, voir James O'Connor (football).

James O'Connor

Description de l'image James O'Connor 2011.jpg.
Fiche d'identité
Nom complet James D. O'Connor
Naissance (24 ans)
à Southport, Queensland (Australie)
Taille 1,8 m (5 11)
Surnom Rabbit[1]
Position Centre, Arrière, Ailier, Demi d'ouverture
Carrière en junior
Période Équipe  
St. Joseph's Nudgee College
Carrière en senior
Période Équipe M (Pts)a
2007-2011
2012-2013
2012-2013
2013-2014
2014
2015-
Western Force
Melbourne Rebels
West Harbour
London Irish
RC Toulon
Queensland Reds
38 (306)[2]
21 (175)
1 (10)
15 (100)
13 (59)
Carrière en équipe nationale
Période Équipe M (Pts)b
2008- Drapeau : Australie Australie 44 (223)

a Compétitions nationales et continentales officielles uniquement.
b Matchs officiels uniquement.
Dernière mise à jour le 24 décembre 2014.

James D. O'Connor, né le , est un joueur de rugby à XV australien. Né en Australie d'un père néo-zélandais et d'une mère sud-africaine, il évolue avec l'équipe nationale des Wallabies et en club au sein de la franchise australienne des Queensland Reds en tant que centre, ailier, arrière ou demi d'ouverture. Il fera partie des Queensland Reds à partir de janvier 2015, pour une courte période, afin de pouvoir postuler à une place avec les Wallabies en vue de la Coupe du monde 2015 .

Biographie[modifier | modifier le code]

James O'Connor avec la médaille de bronze à la Coupe du monde

James O'Connor vient d'une famille de rugbymen, son père ayant joué pour Wellington alors que son grand-père maternel, alors arrière, avait lui failli devenir un Springbok[3]. Cependant, il débute d'abord par le footy ou Football australien à l'âge de 4 ans, mais se tourne très vite vers le Rugby à XIII, sport très populaire en Australie. Malgré ses qualités individuelles dans ce sport, il n'arrive pas à percer. En effet son maigre gabarit l'empêche systématiquement d'être retenu pour les sélections représentatives. Son père le pousse alors vers le XV à l'âge de 14 ans[3]. Dès lors tout s'enchaîne pour lui. Il rejoint le Nudgee College à Brisbane, école très réputée pour sa formation rugbystique. Il est sélectionné avec l'équipe du Queensland des moins de 16 ans où il remporte le titre national, puis est sélectionné avec les Australian Schoolboys. Ses performances avec ces équipes attirent alors bon nombre de franchises aussi bien australiennes que néo-zélandaises, treizistes ou quinzistes. Il préfère rejoindre la Western Force, franchise du Super 14. Il débute avec la Western Force à l'âge de 17 ans et 288 jours lors du match contre les Queensland Reds le et devient alors le plus jeune joueur de l'histoire de la compétition[4].

C'est le qu'il honore sa première sélection avec les Wallabies contre l'Italie. Il est à ce jour le second plus jeune joueur à évoluer avec l'équipe nationale australienne de Rugby à XV ; il a alors 18 ans passés de 126 jours[5]. Un an plus tard, en août 2009 lors du Tri-nations, il obtient la confiance de Robbie Deans, et décroche ainsi sa première titularisation à l'arrière avec les Wallabies contre les All Blacks. En septembre 2009, il signe un contrat de deux ans avec la fédération australienne et avec la Western Force[6].

En juin 2011, il signe un contrat de deux ans avec les Melbourne Rebels[7].

Le 3 octobre 2013, la Fédération australienne de rugby annonce avoir mis un terme avec effet immédiat au contrat la liant au joueur, en raison de son comportement en-dehors du terrain, le laissant ainsi sans club [8], [9]. Il rejoint l'Angleterre pour évoluer avec les London Irish[10]. Le 22 décembre, le journal L'Équipe annonce son transfert pour la saison 2014-2015 au Rugby club toulonnais [11]. Il joue à Toulon de juillet à décembre 2014, puis rentre dans son pays en intégrant l'équipe des Queensland Reds afin de postuler dans l'équipe d'Australie pour la coupe du monde 2015[12].

Palmarès[modifier | modifier le code]

En club[modifier | modifier le code]

En équipe nationale[modifier | modifier le code]

Personnel[modifier | modifier le code]

Statistiques en équipe nationale[modifier | modifier le code]

En Coupe du monde :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « James O'Connor », sur www.rugbywa.com.au, Western Force (consulté le 3 août 2010)
  2. « O'Connor James », sur www.itsrugby.fr (consulté le 24 décembre 2014)
  3. a et b F.G., « Qui est James O’Connor ? », sur www.sportvox.fr,‎ (consulté le 3 août 2010)
  4. (en) Tim Clarke, « Force will look after O'Connor: Mitchell », sur news.smh.com.au, The Sydney Morning Herald,‎ (consulté le 3 août 2010)
  5. (en) « James O'Connor », sur www.rugby.com.au, Australian Rugby Union (consulté le 3 août 2010)
  6. L.P., « Australie : O'Connor signe son contrat », sur www.rugby365.fr,‎ (consulté le 3 août 2010)
  7. http://www.opl.fr/sports/rugby/30729-james-o-connor-signe-aux-melbourne-rebels.html
  8. Fabien Pomiès, « Wallabies: James O'Connor ou l'histoire d'un talent gâché », sur www.rugbyrama.fr,‎ (consulté le 3 octobre 2013)
  9. « James O'Connor viré », sur www.lequipe.fr,‎ (consulté le 3 octobre 2013)
  10. « O'Connor aux London Irish », sur www.lequipe.fr,‎ (consulté le 6 février 2014)
  11. « O'Connor sera toulonnais », sur www.lequipe.fr,‎ (consulté le 22 décembre 2013)
  12. «J'ai passé six mois extras», apprécie l'Australien James O'Connor à la veille de son dernier match avec Toulon, sur www.20minutes.fr,‎ (consulté le 29 décembre 2014)

Liens externes[modifier | modifier le code]