Disputatio nova contra mulieres

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Disputatio nova contra mulieres, qua probatur eas homines non esse (Argumentation nouvelle contre les femmes, prouvant qu'elles ne sont pas des êtres humains) est une satire écrite en latin, publiée pour la première fois en 1595 et réimprimée plusieurs fois par la suite, en particulier au XVIIe et au XVIIIe siècle. La Disputatio, qui avait été publiée anonymement, fut attribuée au philologue Valens Acidalius, qui nia cependant en être l'auteur[1].

L'ouvrage avait pour objet de ridiculiser les arguments par lesquels les « anabaptistes » (en fait, les sociniens) niaient la divinité du Christ, en montrant que des arguments semblables, tirés eux aussi de la Bible, permettaient de nier l'humanité des femmes[2]. Ces badinages sur les Saintes Écritures furent mis plusieurs fois à l'Index par l'Église catholique.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Disputatio Nova Contra Mulieres/A New Argument Against Women A Critical Translation from the Latin with Commentary, Together with the Original Latin Text of 1595, texte latin de l'édition de 1595, traduction anglaise et commentaire par Clive Hart, Edwin Mellen Press, 1998. ISBN 0-7734-8280-6.
  • Treatise on the Question Do Women Have Souls and Are They Human Beings?: Disputatio Nova Expanded and Revised Edition, Hart, Clive, Edwin Mellen Press, 2003. ISBN 0-7734-6541-3.
  • Czapla, Ralf G. [Ed.]; Burkard, Georg [Ed.]; Burkard, Georg [Trans.]: Disputatio nova contra mulieres, qua probatur eas homines non esse / Acidalius, Valens. (Neue Disputation gegen die Frauen zum Erweis, dass sie keine Menschen sind). Heidelberg 2006. ISBN 3-934877-51-6

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Ian Maclean, The Renaissance notion of woman: a study in the fortunes of scholasticism and medical science in European intellectual life, Cambridge University Press, 1983, partiellement consultable sur Google Books, p. 12.
  2. Manfred P. Fleischer « Are Women Human? - The Debate of 1595 between Valens Acidalius and Simon Gediccus », Sixteenth Century Journal, Vol. 12, No. 2 (Summer, 1981), pp. 107-120. Début de l'article en ligne.

Voir aussi[modifier | modifier le code]