Deutsches Jungvolk

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Membres de la Deutches Jungvolk

La Deutsches Jungvolk (Jeunesse Allemande) était la subdivision des Jeunesses hitlériennes qui s'occupait des garçons âgés de 10 à 14 ans. Son objectif était de renforcer l'idéal aryen tel que l'envisageait le Nazisme et de promouvoir l'idée de communauté nationale du peuple (Volksgemeinschaft). L'organisation insistait sur l'apprentissage de la loyauté à Hitler et envers le régime, et organisait des activités pour les jeunes afin de renforcer l'importance de la puissance physique masculine, la vitalité, et le militarisme dès le plus jeune age. Les parents pouvaient envoyer leurs enfants pour faire partie de l'organisation jusqu'à l'âge de 14 ans. Dans beaucoup de part de l'Allemagne, les jeunes garçons ont été obligés de rejoindre la Jungvolk comme pré-requis à leur scolarité ou juste sur décision municipale. Les Nazis pensaient qu'apprendre aux enfants à devenir dur les libérait de leurs faiblesses. L'endoctrinement dans la Jungvolk visait également à répandre l'antisémitisme.

Der Pimpf, le magazine nazi pour garçon, était édité particulièrement à destination des membres de la Deutsches Jungvolk, qu'elle fournissait en aventures et en propagande[1]. Les enfants qui composaient la Jungvolk étaient d'ailleurs surnommés pimpfs.

Notes[modifier | modifier le code]