Concours interne dans la fonction publique française

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Concours interne)
Aller à : navigation, rechercher

Un concours interne de recrutement de la fonction publique permet à des fonctionnaires[réf. nécessaire] de changer de corps, par opposition à un concours externe, dont les candidats ne sont en général pas encore fonctionnaires.

Ouverture à tous les agents publics[modifier | modifier le code]

Un concours interne est aussi ouvert à certaines personnes non-fonctionnaires sous certaines conditions, par exemple pour des vacataires ayant travaillé pendant une longue période pour un établissement public.

Avec les règles de non remplacement des départs en retraite, mais aussi depuis la crise économique mondiale des années 2008 et suivantes, la plupart des postes de fonctionnaires d'état sont ouverts uniquement sur concours interne, sans concours externe. Pour la fonction publique territoriale, chaque territoire mène sa propre politique.

Lorsque plusieurs type de concours sont ouverts pour les même postes (chaque concours avec son quota de postes), alors qu'il est fait exprès que tous les types de concours pour un même poste aient lieu le même jour pour empêcher les candidatures multiples, les concours internes précèdent généralement d'un mois tous les autres concours (second interne, externes,...), ce afin que les candidats puisse concourir une deuxième fois. Dans ce cas de figure le premier concours interne offrira par exemple 5 à 10 pourcents des postes offerts au autres concours.

Dérogations[modifier | modifier le code]

En 2014, après un an de service, l'adjoint de sécurité est autorisé à passer le concours interne de gardien de la paix, bien que tous les adjoints de sécurité soient externes (agents publics contractuels). De plus ils sont dispensé de condition de diplôme (le concours de catégorie B requiert le niveau baccalauréat).

2nd concours interne[modifier | modifier le code]

La dénomination « 2nd concours interne » désigne en France un concours ouvert aux agents publics contractuels (non fonctionnaires) mais déjà en poste au sein du ministère organisant le concours. Ainsi le 1er concours interne de professeur des écoles est ouvert à tous les fonctionnaires (par définition ils ont déjà passé un concours), alors que le 2nd concours interne de professeur des écoles est ouvert à tous les contractuels en poste au sein du ministère de l'éducation nationale. Le 3ème concours est un concours externe.

CAER[modifier | modifier le code]

Il existe un concours interne pour l'enseignement privé (en France l'enseignement privé « sous contrat » est entièrement financé par l'argent public), qui s'adresse principalement aux professeurs (du privé) contractuels, mais aussi aux documentalistes et éducateurs. Les autres agents contractuels (du public) peuvent bien sûr s'inscrire à ce concours. Comme les lauréats ne seront pas fonctionnaires, il fut préféré à l’appellation « interne » l'euphémisme : « concours d'accès à l'échelle de rémunération (CAER) ».

Concours professionnel[modifier | modifier le code]

En France, « Concours professionnel » est une dénomination regroupant l'ensemble des examens professionnels permettant à un fonctionnaire de monter en grade.

Concours réservé[modifier | modifier le code]

En France, « Concours réservé » est une dénomination pour un concours ouvert aux seuls contractuels (dont vacataires) de la fonction publique. Il arrive que, de plus, les candidats soient dispensés de condition de diplôme.