Chahrazed Helal

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Chahrazed Helal
Chahrazed Helal, Festival médina Sayada, 16 juin 2017 (05).jpg

Chahrazed Helal lors du Festival de la médina de Sayada, le 16 juin 2017

Biographie
Nom de naissance
HelalVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activités
Autres informations
Site web

Chahrazed Helal (arabe : شهرزاد هلال), née Abouda, est une chanteuse tunisienne et professeur universitaire à l'Institut supérieur de musique de Tunis.

Biographie[modifier | modifier le code]

Formation[modifier | modifier le code]

Elle obtient un diplôme de musique arabe en 1999, à l’issue de sept ans d’études à l’Institut supérieur de musique de Tunis, puis un DEA en histoire de la musique et de musicologie à l'université Paris-Sorbonne en 2003[1],[2]. Le 26 juin 2012, elle soutient une thèse de doctorat en musique et musicologie dans la même université, sous la direction de Nicolas Meeùs[3].

Parcours[modifier | modifier le code]

Le parcours artistique de Chahrazed Helal débute en 1990 et s'illustre par sa présence lors de multiples festivals culturels en Tunisie, notamment lors du Festival international de Carthage[4], du Festival international d'Hammamet[5],[6], du Festival de la médina à Tunis[7],[4],[1], du Festival international de Nabeul[8], des Journées musicales de Carthage[9],[10], mais aussi au Centre des musiques arabes et méditerranéennes[11],[12].

Elle se produit également à l'étranger, notamment à l'opéra du Caire dans le cadre du Festival international de la musique arabe 1998[13], avec l'orchestre symphonique grec à Thessalonique en 2011, l'orchestre philharmonique de Hambourg[14] et l'orchestre Les Méditerranéens[15], lors du Festival Voix de femmes 2014 à Tétouan[16] ou encore lors de l'ouverture de la semaine culturelle de Tunisie dans le cadre de la manifestation « Constantine capitale arabe de la culture 2015 »[17].

Discographie[modifier | modifier le code]

La discographie de Chahrazed Helal se compose des titres suivants[réf. insuffisante][2] :

  • 2010 : single Narou zadat ;
  • 2011 : album Law Tensa ;
  • 2012 : album live Tarabiyyat ;
  • 2014 : single Ya Hmama ;
  • 2015 : single Ash Mazel.

Distinctions[modifier | modifier le code]

En 2002, elle reçoit le prix du président de la République tunisienne[Lequel ?] à l'occasion de la Journée du savoir. La même année, le tournage d’une émission de variétés, Adwar 2, est récompensé au Festival international de la radio et de la télévision du Caire[réf. insuffisante][2].

En 2010, elle est la récipiendaire du prix d'interprétation au Festival international de la chanson arabe d’Alexandrie[18] puis, en mai 2013, du prix de la meilleure interprétation féminine au Festival international de la chanson arabe[19].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Une artiste complète », Le Renouveau,‎ , p. 12 (lire en ligne)
  2. a, b et c « Biographie », sur chahrazedhelal.com (consulté le 5 février 2017)
  3. « La création musicale entre tradition et modernité : approche analytique du répertoire de Mohammad ‘Abd al-Wahhab », sur theses.fr (consulté le 5 février 2017)
  4. a et b « Concert nostalgique de Chérazed Helal », Le Temps,‎ , p. 11 (lire en ligne)
  5. Asma Drissi, « Conversation plus que poétique... en clôture », La Presse de Tunisie,‎ , p. 11 (ISSN 0330-9991, lire en ligne)
  6. Kamel Bouaouina, « Chahrazed Helal et Yasmine Azaiez enchantent leurs fans », Le Temps,‎ , p. 11 (lire en ligne)
  7. « Chahrazed Hlel au Festival de la Médina », sur tuniscope.com, (consulté le 5 février 2017)
  8. « Chahrazed Helal fait chavirer les cœurs », sur turess.com, (consulté le 5 février 2017)
  9. « Chahrazed Helal », sur jmc.tn (consulté le 5 février 2017)
  10. « Triomphe pour Chahrazed Helal aux JMC 2015 », sur hammam-ensa.com, (consulté le 5 février 2017)
  11. Hechmi Khalladi, « Chahrazed Hlal dans toute sa splendeur », Le Temps,‎ , p. 7 (lire en ligne)
  12. Héla Hazgui, « Le malouf réanimé », La Presse de Tunisie,‎ , p. 13 (ISSN 0330-9991, lire en ligne)
  13. « Concert nostalgique de Chérazed Helal au Festival de la médina », sur turess.com, (consulté le 18 février 2017)
  14. (de) « Al-Rabiah », sur deutsch-tunesische-gesellschaft.de, (consulté le 18 février 2017)
  15. (de) « Orchesterbiografien », sur al-rabiah.com (consulté le 5 février 2017)
  16. (ar) « La Tunisienne Chahrazed Helal et la Marocaine Houda Saad lors de la première soirée du Festival Voix de femmes », sur alobor.com, (consulté le 5 février 2017)
  17. « Constantine 2015 : la chanteuse tunisienne Chahrazed Helal fait chavirer le public », sur aps.dz, (consulté le 5 février 2017)
  18. « Chahrazed Helal primée au festival d’Alexandrie », sur lapresse.tn, (consulté le 10 mai 2016)
  19. Hechmi Khalladi, « Nouveau single de Chahrazed Helal », sur letemps.com.tn, (consulté le 13 janvier 2017)

Lien externe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :