Pine-Thomas Productions

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis William H. Pine)
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Pine-Thomas Productions est une société de production américaine de série B, rattachée à Paramount Pictures. Entre 1940 et 1957, elle a produit 81 films.

Les co-producteurs William H. Pine (1896 – 1955) et William C. Thomas (1903 – 1984) étaient connus sous le nom de "Dollar Bills" car aucun de leurs films n'avait jamais perdu d'argent[1],[2],[3].

Leur documentaire The Price of Victory réalisé par Henry Wallace en 1942 a été nommé lors de la 15e cérémonie des Oscars en 1943.

William Pine et William Thomas[modifier | modifier le code]

William H. Pine () est diplômé de l'Université Columbia. Il commence à travailler pour Paramount Pictures en 1933 en tant que chef de la publicité. Il est directeur associé à Cecil B. De Mille et travaille avec lui sur de nombreux films[4]. Il est le père du producteur Howard Pine.

William C. Thomas () était aussi dans la publicité, et travaillait pour Paramount Pictures en produisant des films de série B.

Ils étaient appelés familièrement "Two Bills" ("les deux Bills")[5].

Historique[modifier | modifier le code]

Leur premier film produit a été Power Dive en 1941. William Pine réalise lui-même quelques films, comme Aerial Gunner en 1943, et William Thomas dirige aussi quelques films, comme Midnight Manhunt en 1945 ou They Made Me a Killer en 1946.

En 1944 ils signent un contrat de trois films avec Johnny Weissmuller, mais un seul sera finalement réalisé : Swamp Fire (en) en 1946.

Dans un entretien donné au Filmmaker New York Times en 1955 il dirent : « We don't want to make million dollar pictures, we just want to make a million dollars[6] ».

Pine-Thomas Productions a produit au total 81 films entre 1940 et 1957[7].

Films produits[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Dick, Bernard F. (2001). Engulfed: The Death of Paramount Pictures and the Birth of Corporate Hollywood, University Press of Kentucky, p. 33
  2. John Payne – the Star Who Likes People: When He Isn't Making a Picture He's Out Meeting the Public and Winning Friends for Hollywood and for Himself. Hopper, Hedda. Chicago Daily Tribune 14 Sep 1952: c2.
  3. 'Senile celluloid': Independent exhibitors, the major studios and the fight over feature films on television, 1939-1956 Pierce, David. Film History; Sydney Vol. 10, Iss. 2, (1998): 141-164.
  4. Variety, mai 1955
  5. Variety, 7 juillet 1913
  6. « Nous ne voulons pas faire des films à un million de dollars, nous voulons juste gagner un million de dollars » - William Paine, Filmmaker New York Times 30 Apr 1955: 17.
  7. The New Historical Dictionary of the American Film Industry, Anthony Slide

Liens externes[modifier | modifier le code]