Wael Jassar

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Wael Jassar
Nom de naissance Wael Jassar
Naissance
Drapeau du Liban Liban
Activité principale Chanteur
Genre musical Traditionnel & Variété
Années actives 1986 – aujourd’hui
Labels Relax-In Arabica Music Art Line Music
Site officiel http://www.waeljassar.net

Wael Jassar (وائل جسار) est un chanteur libanais de pop arabe, né le 22 novembre 1976.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né en 1976 dans une famille musulmane sunnite libanaise très pratiquante, Wael jassar a chanté beaucoup d'anachid, chansons pour le prophète Mahomet. Il s'est forgé une place dans la chanson arabe en interprétant une musique arabe moderne qui conserve son identité et rappelle l'âge d'or de la musique arabe, avec des titres tels que Te Gharib A Nas ou Yamama Yamamat (un anachid). Elevé au son des mélodies de la musique classique arabe, Wael Jassar a interprété dès son jeune âge des chansons de la diva Oum Kalsoum et d'Abdel Halim Hafez.

Dès 1986, son premier album Kelmet Wada'a fut un succès, qui lui a valu la reconnaissance du public et des compositeurs.

Il a donné des concerts à travers le monde et est devenu un des chanteurs les plus adulés du monde arabe. Souvent comparé à George Wassouf, il a su en peu de temps se forger une identité propre et se distinguer par son style.[non neutre]

El Donia Alemetny, Habibi Kallimni, Ah Minno Al Hawa, Majrouh, Ya Samra, sont quelques-unes de ses chansons qui ont fait désormais le tour du monde arabe.

Discographie[modifier | modifier le code]

  • 1986 : Kelmet Wada'a
  • 1996 : Mashi
  • 1997 : Amarou El-Habayeb
  • 1999 : Sabrak Ya Alby
  • 2001 : El Donia Alemetny
  • 2003 : Allah Yekhalihom
  • 2005 : Meshit Khalas
  • 2006 : Sa'at Ba'oul
  • 2008 : Tew'edny Leih
  • 2010 : Fi Hadret El Mahboub Vol. 1
  • 2010 : Rabaeyat Fi Hob Allah
  • 2011 : Nabina El Zein
  • 2011 : Kol Daqiqa Shakhseya
  • 2013 : Seneen Oddam
  • 2014 : Fi Hadret El Mahboub Vol. 2 (El Nabi Farhan)

Producteurs[modifier | modifier le code]