Varso Tower

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Varso Tower
Image dans Infobox.
Histoire
Architecte
Foster + Partners
Développeur
HB Reavis
Conception
Construction
Statut
En construction
Usage
Bureaux
Architecture
Style
Hauteur
Flèche : 310 m
Toit : 236 m
Dernier étage : 230 m
Surface
115,000 m²
Étages
53
Sous-sols
4
Nombre dʼascenseurs
47Voir et modifier les données sur Wikidata
Administration
Propriétaire
HB Reavis (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Site web
Localisation
Pays
Ville
Adresse
Chmielna 69
Coordonnées

La Varso Tower est un gratte-ciel en construction à Varsovie, qui doit devenir à terme le plus haut gratte-ciel de l'Union Européenne, avec 310 mètres de hauteur[1],[2],[3]. La tour est dessinée par le cabinet Foster and Partners et construite par l'entreprise HB Reavis (en).

Création et construction[modifier | modifier le code]

Le complexe Varso, aussi appelé Varso Place, est un ensemble de bâtiments du centre-ville de Varsovie, près de la gare principale, Dworzec Centralny. Le projet a commencé avec l'achat de 1,7 hectare de terrain à la PKP pour 171 millions de zlotys par l'entreprise slovaque HB Reavis. Il était initialement prévu à ce même endroit la construction d'une tour nommée Chmielna Business Center. Le nom de Varso fait référence au nom latin de Varsovie, Varsovia.

Projet[modifier | modifier le code]

Il était initialement prévu la construction d'une tour de 130 mètres de hauteur, mais les différents plans présentés ont été rejetés et un projet de plus grande hauteur a été choisi.

Varso place est un complexe de trois tours : la première et la plus haute, de 236 mètres au niveau du toit (310 mètres avec l'antenne), ainsi que deux tours annexes de 81 et 90 mètres appelées respectivement Varso 1 et Varso 2. La surface totale doit atteindre de 140 000 m2, dont plus de 7 000 dédiés aux commerces et aux services. Le design des tours a été pensé par les groupes Foster and Partners (Varso Tower) et HRA Architekci (Varso 1 & Varso 2).

Une terrasse panoramique à 230 mètres d'altitude doit être ouverte et portera le nom de Vista Terrace. Un restaurant et un bar appelé Skytop Restaurant & Bar seront situés entre le 46e et le 48e étage. L'ensemble du complexe sera traversé et connecté par une galerie marchande appelée Varso Gallery, et le tout sera relié directement à la Gare Centrale de Varsovie. Un parking de 4 étages sera disponible pour près de 1100 voitures, 80 motos, 750 vélos. En plus du complexe, la rénovation de la rue Chmielna et la construction d'un parc arboré sont aussi prévus.

Construction[modifier | modifier le code]

HB Reavis Construction — une entreprise du groupe HB Reavis Group — obtient le permis de construire en , les travaux débutent dans la foulée.

En , une roche de 60 tonnes est déterrée du site. Datant de 1,5 millions d'années, elle prendra place à l'entrée de la tour.

Varso 1 (81 m) ouvre en avec un centre de fitness de deux étages et une clinique. Un hôtel 4 étoiles NYZ hotel ouvre en .

Varso 2 (90 m) ouvre en et doit héberger le Cambridge Innovation Center et la banque BGK.

Varso Gallery ouvrira au fil du temps avec des restaurants, bars et de nombreux services.

En le dernier étage de la tour principale est construit à une hauteur de 230 mètres au plancher. En février 2021 l'antenne est installée et la tour atteint sa hauteur finale de 310 mètres[4].

L'achèvement des travaux est prévu pour 2022, date à laquelle les premières entreprises commenceront à opérer, le Skytop Restaurant et Bar serviront leurs premiers clients et les touristes pourront voir Varsovie de 230 mètres de hauteur sur la Vista Terrace[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (pl) « Na Varso Tower zamontowano iglicę. Wieżowiec już oficjalnie jest najwyższym budynkiem w Unii Europejskiej », sur bryla.pl
  2. (en-GB) « Varso Place - New Iconic Landmark in Warsaw », sur Varso Place (consulté le )
  3. a et b (pl) Piotr Wróblewski, « Varso osiągnie 310 metrów do końca roku. Taras widokowy na szczycie otworzą w 2022 », sur Warszawa Nasze Miasto, (consulté le )
  4. (pl) Michał Wojtczuk, « Historyczny moment: Pałac Kultury już nie jest najwyższy w Warszawie », Gazeta Wyborcza,‎ (lire en ligne)

Lien externe[modifier | modifier le code]