Utilisateur:SoCreate

Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

2007-04-19 - Nouvelle Vague - Cargo 09.jpg


Buddha-little.statue.jpg



« La Vie devient profondément reconnaissante quand nous prenons le temps de voir, de comprendre et d'aimer.  » signé : la Vie.


« On ne force pas une fleur à s'ouvrir, mais on peut favoriser son éclosion en ne lui cachant pas le soleil »




SoCreate : Mon pseudo est un clin d'oeil à la faculté de créativité, que chacun exprime à sa manière.



« Être réellement vivant, c’est vivre en harmonie avec les lois de la nature »

Soutenir le vivant, c’est choisir une énergie de qualité pour ses besoins fondamentaux :  Respirer  Boire  Manger  Dormir  Se loger  Se déplacer  Échanger, jouer


A l'initiative de Kokopelli (association)

La semence, essence même de la vie, est aujourd’hui menacée. 12 000 ans de construction collective patiente et réfléchie ont abouti à la création d’un patrimoine végétal, technique et culturel inestimable, commun à toute l’humanité. Cet héritage court aujourd’hui le risque d’être confisqué par une infime minorité. L’aliénation de la semence par l’agro-industrie, constitue un danger sans précédent pour l’avenir : l’indépendance alimentaire et la santé des peuples. Les vendeurs de pesticides bricolent dans leurs laboratoires des chimères génétiquement modifiées, qu’ils osent appeler semences, générant des plantes dépendantes entraînant une régression technique pour les paysans, les jardiniers et les amateurs. Les sélections de terroir garantissent des plantes saines et savoureuses. La semence industrielle est malade, elle ne peut vivre sans pesticides, engrais chimiques ou manipulations génétiques. Polluante pour l’environnement, elle est le point de départ de la mal-bouffe. Comme les générations qui nous ont précédés, nous avons le devoir de transmettre à nos successeurs, la possibilité d’orienter et de choisir leur avenir.




Une analyse critique correcte de Wikipédia  : http://www.inrp.fr/vst/Dossiers/Wikipedia/Wiki/encyclopedie3.htm.


L'expérience du monde : Vers une nouvelle cartographie culturelle..

Extraits :" Pour Kenneth White, à la base de toute culture, il y a une poétique, qui est une "pratique fondatrice". "Dans la culture grecque classique, si la politique est une préoccupation première, la culture n'existerait pas, ne respirerait pas sans la poésie océanique d'Homère : l'agora est baignée de ses vagues" . Dans la culture chinoise, il y a le Livre des odes, et à côté de la pensée confucianiste centrée sur des questions éthiques, il y a l'espace poétique ouvert par des poètes errants inspirés par le bouddhisme et le taoïsme. Dans notre culture moderne toutefois, la poétique n'est qu'une "discipline" reléguée au fond des universités, et qui n'intéresse que les spécialistes du langage voire de la métrique. "

Henry David Thoreau disait que "le vrai homme de science" connaîtra la nature mieux que les autres, non pas grâce à des techniques, à des méthodes (notre obsession), mais grâce à son "organisation plus fine". Pour Thoreau, la science, c'est-à-dire la connaissance, impliquait la capacité de sentir, goûter, voir, entendre d'une manière accrue. Pour lui, "l'homme le plus scientifique" serait l'homme le plus "sain", l'homme le plus "amical" (c'est-à-dire capable de sym-pathie, au sens fort), il posséderait une "sagesse indienne" plus parfaite. C'est cette augmentation de l'être liée à un assouplissement et un affinement du discours que j'appelle la biocosmopoétique'. Nous avons pris le chemin inverse - vers la myopie, l'insensibilité, l'application limitée et la pensée bornée. (Laurent Margantin à propos de Kenneth White )


Pour éviter le coyvio, le texte intégral de l'article est ici : http://www.lerecoursauxforets.org/article.php3?id_article=25




~ SoCreate ~

Cherub (PSF).jpg Fichier:Femme Vina.jpg