Tylopilus alboater

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Black Velvet.
Tylopilus alboater
Description de cette image, également commentée ci-après

Tylopilus alboater, photographié en Amérique du Nord

Classification selon MycoBank
Règne Fungi
Division Basidiomycota
Sous-division Agaricomycotina
Classe Agaricomycetes
Sous-classe Agaricomycetidae
Ordre Boletales
Famille Boletaceae
Genre Tylopilus

Nom binominal

Tylopilus alboater
(Schwein.) Murrill, 1909

Tylopilus alboater, de son nom vernaculaire bolet noirâtre (en anglais : « Black velvet bolete », trad.: bolet noir velours), est une espèce de champignons d'Amérique du Nord du genre Tylopilus de la famille des Boletaceae. Ce bolet se caractérise par son chapeau noirâtre, velouté, et son pied foncé et lisse, son hyménium à pores blanches puis rosâtre, vite rougeâtre puis noire au froissement, sa chair devenant rose puis lentement grisâtre à la coupe. Il a une saveur douce et pousse sous les feuillus.

Taxinomie[modifier | modifier le code]

Tylopilus alboater (Schw.) Murrill 1909[1][réf. incomplète]

Description du sporophore[modifier | modifier le code]

Hyménophore (chapeau) : 3-15 cm de diam., convexe puis largement convexe à subétalé, sec, velouté-tomenteux, parfois finement rimeux avec l'âge, noir à brun grisâtre foncé, fonçant souvent au froissement et souvent finement pruineux blanchâtre au début, à marge souvent avec bande étroite de tissu stérile

Hyménium blanc à teintée de gris puis rosâtre terne à carnée, devenant souvent rougeâtre puis lentement noire au froissement

Pores anguleux à irréguliers, environ 2 par mm. Couche de tubes : 0,5-1 cm de longueur

Stipe 4-10 x 2-4 cm, ± égal à élargi vers la base, sublisse, non réticulé ou seulement légèrement à l'apex, concolore au chapeau à plus pâle, fonçant souvent au froissement, souvent finement pruineux blanchâtre. Voile partiel absent

Chair épaisse, blanche à teintée de gris, devenant rosâtre à gris rougeâtre puis noircissant à la coupe ou au froissement, noire à la base du pied, à odeur et saveur indistinctes

Sporée rosâtre à carné foncé ; spores subfusiformes à fusiformes, lisses, hyalines, 7-11 x 3,5-5 µm

Habitat[modifier | modifier le code]

solitaire ou dispersé ; sur sol sous feuillus, surtout chênes (Quercus)

Saison[modifier | modifier le code]

juin à septembre

Comestibilité[modifier | modifier le code]

Bon comestible

C'est une des meilleures espèces de Tylopilus. Il a une saveur douce et agréable et une texture ferme au début. Il est souvent négligée ou évitée par les mycophages à cause de sa couleur sombre. Lorsque jeune, elle est très dense et pesante.

Variétés[modifier | modifier le code]

Tylopilus atronicotianus, très similaire, a un chapeau presque glabre et brun olive. Tylopilus atratus a un chapeau et un pied plus petit, une chair qui ne devient pas rougeâtre à l'exposition et pousse sous épinettes. Tylopilus griseocarneus, aussi similaire, a un pied réticulé[2][réf. incomplète].

Réactions chimiques[modifier | modifier le code]

- ambre orangé au KOH et négatif au NH4OH ou FeSO4 sur le pileipellis - instantanément bleu grisâtre à bleu verdâtre au FeSO4 sur la chair

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (Schw.) Murrill Mycologia 1(1): 16, 1909.
  2. Roody A.E. W., W. & Bessette A.R. North american Boletes, Bessette, 2000.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :