Trimyema

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Trimyemidae

Trimyema, unique représentant de la famille des Trimyemidae, est un genre de Ciliés de l’ordre des Trichostomatida[1] ou des Plagiopylida[2].

Étymologie[modifier | modifier le code]

Le nom Trimyema est composé du préfixe tri-, « trois », et du suffixe -myem dont la signification est obscure ; il pourrait dériver du grec μύειος / myeios, « muscle » ; l'auteur, J.B. Lackey, aurait voulu faire référence aux « trois rangées de cils somatiques en spirale » que l'on distingue, comme trois muscles, sur l'espèce type Trimyema compressum.

Description[modifier | modifier le code]

D'après Richard Roksabro Kudo (1886–1967), le genre Trimyema a une forme ovoïde, plus ou moins aplatie ; l’extrémité antérieure est pointue, l’extrémité postérieure est similaire ou arrondie. L’organisme a un long cil caudal ; les cils somatiques sont sur trois à quatre rangées en spirale, généralement situés dans la moitié antérieure du corps. Le cytostome est rond, près de l'extrémité antérieure, avec un petit cytopharynx. Les noyaux sont centraux : le macronoyau est sphérique ; il est accompagné d’un petit micronoyau. On note la présence d’une vacuole contractile. L’organisme est un nageur actif[3].

L'espèce Trimyema compressum (ou T. compressa) mesure environ 65 μm par 35 μm[3].

Habitat et répartition[modifier | modifier le code]

Le genre Trimyema vit librement en eau douce ou salée[3]. Le genre a été observé assez largement sur l'ensemble du globe[1]. C'est aussi un endocommensal d'invertébrés[4] notamment d'oursins[5].

D'après James Bridges Lackey (d) (1893-1993), premier descripteur de cet organisme, Trimyema compressa est un véritable organisme anaérobie ; il est facile d'en isoler en petites quantités, dans des cultures de boues, en condition anaérobie[6].

Trimyema compressum est également connu pour héberger des archées et des bactéries de la famille des Syntrophomonadaceae[7].

Liste des espèces[modifier | modifier le code]

Selon le World Register of Marine Species (16 octobre 2023)[2] :

Selon GBIF (16 octobre 2023)[1] :

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Genre Trimyema :

Famille des Trimyemidae :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c GBIF Secretariat. GBIF Backbone Taxonomy. Checklist dataset https://doi.org/10.15468/39omei accessed via GBIF.org, consulté le 16 octobre 2023
  2. a et b World Register of Marine Species, consulté le 16 octobre 2023
  3. a b et c (en) R. Kudo. Protozoology, 1946. Fig. 281, a-k (lire en ligne).
  4. (en) H. Augustin, W. Foissner et H. Adam. « Revision of the genera Acineria, Trimyema and Trochiliopsis (Protozoa, Ciliophora) », Zoologisches Institut der Universitat Salzburg, Hellbrunnerstrasse 34, Salzburg, Austria, A-5020, p. 197-224, page 206 (lire en ligne).
  5. Trimyema in The World of Protozoa, Rotifera, Nematoda and Oligochaeta (lire en ligne).
  6. (en) James Bridges Lackey. Studies on the Biology of Sewage Disposal: The fauna of Imhoff tanks, Volumes 413 à 433. New Jersey Agricultural Experiment Stations, 1925 - 39 pages, page 34 : Lire extrait en ligne
  7. (en) Naoya Shinzato et al., « Phylogenetic Analysis and Fluorescence In Situ Hybridization Detection of Archaeal and Bacterial Endosymbionts in the Anaerobic Ciliate Trimyema Compressum », Microbial Ecology, 2007, vol. 54, n. 4, p. 627-636 (lire résumé en ligne).