Traversée Dakar-Gorée

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Départ de la 31e édition de la traversée Dakar Corée

La traversée Dakar-Gorée est une course de natation en eau libre dont la première édition a eu lieu en 1985. Cet événement sportif est très populaire au Sénégal[1] et unique en Afrique de l’Ouest.

Description[modifier | modifier le code]

Le parcours de la course relie Dakar à l’île de Gorée, lieu symbole de la mémoire de la traite négrière en Afrique, inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO. La traversée Dakar-Gorée joue un grand rôle dans la promotion de la natation en Afrique aussi bien dans la démocratisation de sa pratique sportive que dans le cadre de la lutte contre les noyades[2]. Elle réunit chaque année plus de 600 nageurs[3] de tous âges et de toutes nationalités sur deux courses : la course A réservée aux licenciés des clubs de natation et la course B ouverte aux amateurs. Depuis plus de 30 ans, l’événement, qui a lieu traditionnellement le dernier dimanche de septembre, est organisé par la Fédération Sénégalaise de Natation et de Sauvetage (FSNS) en collaboration avec le Port autonome de Dakar, le Comité National Olympique et Sportif Sénégalais (CNOSS), les mairies de Dakar et de Gorée ainsi que le Ministère des Sports du Sénégal. Pour que la course puisse avoir lieu, l’entrée et la sortie du port de Dakar sont interrompues pendant près de 4 heures. Seules les chaloupes de la gare maritime de Dakar multiplient les rotations pour déposer les 5 000 spectateurs qui accueillent les nageurs à l’arrivée. Pour sécuriser la traversée des nageurs, la Fédération Sénégalaise de Natation et de Sauvetage est accompagnée par différents corps de l’armée, des pompiers et de la gendarmerie qui mobilisent une cinquantaine de bateaux (pirogues, zodiacs, vedettes...) Un classement par catégorie d’âge est délivré pour les courses A et B. Chaque édition fait œuvre de prévention en incitant les familles, les communautés et les autorités compétentes à favoriser l’apprentissage de la nage auprès des enfants et des adultes du continent. Au-delà des performances de chacun, la traversée Dakar-Gorée, est avant tout un grand moment de fraternité où les participants de niveaux techniques différents, d’origine et d’âges divers, nagent ensemble, dans une ambiance festive, vers un lieu hors du commun. Des enfants entourés par leurs clubs, des groupes d’amis, des équipes de collègues, des groupes venus de partout dans le monde et autant de trajectoires individuelles de 7 à 77 ans[4] se retrouvent dans cette manifestation sportive de renommée internationale qui constitue un événement majeur dans l'agenda du sport sénégalais. Leur seul objectif : pouvoir dire « j’ai fait Dakar-Gorée ».

Historique[modifier | modifier le code]

Départ de Dakar-Gorée depuis la plage de la Voile d'or

L’idée de la traversée est venue d’un groupe de jeunes nageurs, goréens pour la plupart, qui voulaient fêter la Saint Charles, patron de Gorée, en se défiant lors d’une course entre Dakar et l’île de Gorée. Parmi eux, Samba Ndoye, Ibra Kare, Hachim Badji, Mbaye Ndiaye, Mohamed Diop ou encore Karim Thioune deviendront des figures importantes du sport sénégalais. La première édition de la traversée Dakar-Gorée eut lieu le dimanche , dans le cadre de l’année internationale de la jeunesse, avec une trentaine de participants sur une distance de 3 500 mètres. À l‘époque, les départs avaient lieu en mer à la sortie de la rade du Port Autonome de Dakar. Les nageurs s’élançaient directement de la cale du bateau de la liaison maritime Dakar-Gorée qui a toujours soutenu cette manifestation. Le bateau, chargé de supporters, les suivait alors jusqu’à Gorée. Par la suite, certains départs ont été donnés depuis la plage de Thiaroye portant la distance à plus de 7 km.

Après avoir subi un coup d’arrêt pendant 3 ans entre 1990 et 1992, l’organisation de la course a décidé de s’ouvrir plus largement aux amateurs. Le nombre de participants s’est multiplié : en moyenne une centaine de nageurs licenciés sont inscrits dans la course A et plus de 500 dans la course B. Depuis 2001, la Fédération Sénégalaise de Natation et de Sauvetage (FSNS) a décidé de se conformer aux normes de la Fédération Internationale de Natation Amateur (FINA) en portant la distance de la course A à 5km. Le départ est donné depuis la plage de la Voile d’Or à Dakar qui fait face à l’île de Gorée. L’objectif des organisateurs est de faire de cet événement une étape du circuit international de courses en eau libre.

Présidents de la Fédération Sénégalaise de Natation et de Sauvetage[modifier | modifier le code]

Oumar Diallo de 1960 à 1961

Yoro SOW : De 1961 à 1972

Prudence NGOM : De 1972 à 1974

Cheikh TOURE : De 1974 à 1975

Mamadou NDIAYE : De 1975 à 1984

Sidate NIANE : De 1984 à 2001

Dr Mohamed DIOP : Depuis 2001

Palmarès[modifier | modifier le code]

Hommes[modifier | modifier le code]

Arrivée Dakar-Gorée

1985 Hachim BADJI Club : DIARAF

1986  Mohamed Diop Club : DIARAF 1987  Samba NDOYE Club : ASFA 1988  Samba NDOYE Club : ASFA 1989  Samba NDOYE Club : ASFA 1993  Abdoulaye THIAW Club : Olympique de Ngor 1994  Samba NDOYE Club : ASFA 1995  Samba NDOYE Club : ASFA 1996  Mangoné SAMBA Club : ASFA 1997  Samba NDOYE Club : ASFA 1998  Samba NDOYE Club : ASFA 1999  Malick FALL Club : ETICS 2000  Malick FALL Club : ETICS 2001  Malick FALL Club : ETICS 2002  Malick FALL Club : ETICS 2003  Benjamin MATHIEU Club : RC France 2004  Mangoné SAMBA Club : ASFA 2005  Guy Noël SMITH Club : CN Cannes 2006  Mouhamed NAGDY Nageur égyptien 2007  Mangoné SAMBA Club : ASFA 2008  Matar SAMB Club : Olympique de Ngor 2009  Malick FALL Club : SFOC 2010  Matar SAMB Club : Olympique de Ngor 2011  Abdoul K. M. NIANE Club : BCEAO 2012  Abdoul K. M. NIANE Club : BCEAO 2013  Adama Thiaw NDIR Club : ASFA 2014  Malick FALL Club : SFOC 2015  Mamadou Ndoye DIOP Club : RS YOFF 2016  Adama Thiaw NDIR Club : ASFA 2017  Amadou A. O. NDIAYE Club : SM Montrouge 2018  Adama Thiaw NDIR Club : ASFA 2019  Adama Thiaw NDIR Club : ASFA

Femmes[modifier | modifier le code]

1986 / Khoudia KAMARA Club : US Gorée 1987 / Soda CAMARA Club : US Gorée 1988 / Soda CAMARA Club : US Gorée 1989 / Soda CAMARA Club : US Gorée 1993 / Soda CAMARA / Club : US Gorée 1994 / Alexandra ROUCHER / Club : CND 1995 / Zeïna SAHELI / Club : CND 1996 / Zeïna SAHELI / Club : CND 1997 / Zeïna SAHELI / Club : CND 1998 / Soda CAMARA / Club : US Gorée 1999 / Zeïna SAHELI / Club : CND 2000 / Zeïna SAHELI / Club : CND 2001 / Maty BEYE / Club : ETICS 2002 / Zeïna SAHELI / Club : CND 2003 / Jessica SYLLA / Club : CND 2004 / Jessica SYLLA / Club : CND 2005 / Khadija CISS / Club / CN Cannes 2006 / Louise SMITH / nageuse Sud Africaine 2007 / Binta Zahra DIOP / Club : CND 2008 / Oulèye DIALLO / Club : BCEAO 2009 / Yaye Diadou DIAGNE / Club : Olympique de Ngor 2010 / Yaye Diadou DIAGNE / Club : Olympique de Ngor 2011 / Yaye Diadou DIAGNE / Club : Olympique de Ngor 2012 / Yaye Diadou DIAGNE / Club : Olympique de Ngor 2013 / Meredith Anne STAKEN / Club : CNDG 2014 / Meredith Anne STAKEN / Club : CNDG 2015 / Jeanne BOUTBIEN / Club : BCEAO 2016 / Jeanne BOUTBIEN / Club : ACD 2017 / Ndèye Tabara DIAGNE / Clun : BCEAO 2018 / Ndèye Tabara DIAGNE / Clun : AOC 2019 / Ndèye Tabara DIAGNE / Clun : AOC

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Sénégal: traversée à la nage Dakar-île de Gorée » (consulté le 26 octobre 2019)
  2. Par E. B. Le 26 juin 2018 à 15h06, « Aurélie Muller : «Pourquoi je m’engage pour développer la natation en Afrique» », sur leparisien.fr, (consulté le 26 octobre 2019)
  3. « Traversée à la nage entre Dakar et l’île de Gorée: une 25e édition populaire », sur JeuneAfrique.com, (consulté le 26 octobre 2019)
  4. « Traversée Dakar-Gorée: sportifs handicapés et valides nagent ensemble - RFI », sur RFI Afrique (consulté le 26 octobre 2019)

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]