Toscana

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Toscana (homonymie).
Description de cette image, également commentée ci-après
Les 32 tuiles de Toscana représentent toutes les façons d'arranger 2 carrés d'une couleur sur un rectangle de 2x4 carrés de la couleur opposée
Auteur Niek Neuwahl
Éditeur Piatnik
Date de 1re édition 2001
Autre éditeur Venice Connection
Distributeurs
Format boîte moyenne
Mécanismes pavage
jeu par arrangement
Thème urbanisme
Joueur(s) 2
Âge à partir de 10 ans
Durée annoncée env. 30 minutes
habileté
physique

 Non
 réflexion
décision

 Oui
générateur
de hasard

 Oui
info. compl.
et parfaite

 Non

Toscana est un jeu de société créé par Niek Neuwahl en 2001 et édité par Piatnik et Venice Connection.

Pour 2 joueurs, à partir de 10 ans, durée environ 30 minutes.

Principe général[modifier | modifier le code]

Construire ensemble une ville, l'un des joueurs essayant de construire le plus grand bâtiment possible, l'autre la plus grande cour possible.

Règle du jeu[modifier | modifier le code]

Matériel[modifier | modifier le code]

  • 1 tablier de 17x17 cases
  • 16 tuiles avec 6 cours et 2 bâtiments
  • 16 tuiles avec 6 bâtiments et 2 cours
  • 2 jetons de veto
  • 30 jetons de marque

Mise en place[modifier | modifier le code]

L'un des joueurs prend les tuiles cours, l'autre les tuiles bâtiments. Chaque joueur brouille son paquet qu'il pose face visible.

But du jeu[modifier | modifier le code]

Toscana

Posséder à la fin de la partie

  • pour l'un la plus grande cour
  • pour l'autre le plus grand bâtiment

La taille est déterminée par le nombre de tuiles composant cette cour ou ce bâtiment.

Déroulement[modifier | modifier le code]

  • À tour de rôle, les joueurs posent leur tuile.
  • Une seule contrainte : la couleur dominante de la tuile doit toucher par la même couleur une tuile déjà posée.
  • Il faut bien sûr respecter le quadrillage du tablier, mais les tuiles peuvent être posées dans n'importe quelle orientation et être décalées par rapport aux autres tuiles de 1, 2 ou 3 carrés de base. Il est autorisé de créer des espaces qui ne pourront pas être comblés.
  • Lorsqu'un joueur ne peut pas jouer, il passe simplement son tour.

Une fois dans la partie, chaque joueur peut mettre son veto à la pièce qui va être jouée. L'adversaire doit alors retirer cette tuile du dessus de sa pioche et la passer en dessous.

Fin de partie et vainqueur[modifier | modifier le code]

Lorsque les deux joueurs passent, la partie est terminée et on compte les points.

Dans l'exemple ci-contre :

  • le plus grand bâtiment est constitué de 5 tuiles : les numéros 1, 2, 4, 7 et 8
  • la plus grande cour comporte également 5 tuiles : les numéros 2, 3, 5, 6 et 9.

La tuile numéro 2 est décomptée pour chacun des deux joueurs.

Lien externe[modifier | modifier le code]