Timor panicus

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Timor panicus, expression latine signifiant « peur panique », est un « effroi sacré » ou une « panique divine », une peur concomitante d'un événement surnaturel réel ou supposé. Elle est à rapprocher de l'influence qu'avait sur la nature et sur les hommes le dieu Pan de la mythologie grecque. Dieu dont le nom est étymologiquement à l'origine du mot « panique[1] ».

Illustration[modifier | modifier le code]

Dans Le Roi du monde, René Guénon observe que Saint-Yves d'Alveydre et Ferdynand Ossendowski, dans leurs descriptions de l'Agarttha parlent de « ... moments, dans la célébration souterraine des « Mystères cosmiques » où les voyageurs qui se trouvent dans le désert s'arrêtent, où les animaux eux-mêmes demeurent silencieux ». Précisant en note la similitude avec le « Timor panicus des anciens »[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Voir par exemple cette définition du TLF [1] : « A. - Vieilli ou littér. Relatif au dieu Pan, inspiré par les forces invisibles et mystérieuses de la nature »
  2. Le Roi du monde, René Guénon, 1927, p. 3.