Tigers de Boston

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Tigers de Boston
Cubs de Boston
Tiger Cubs de Boston
Bruin Cubs de Boston
Fondé en 1926
Disparu en 1936
Ligue Canadian-American Hockey League
Équipe(s) affiliée(s) Bruins de Boston

Les Tigers de Boston sont une ancienne franchise de hockey sur glace qui évoluait dans la Canadian-American Hockey League.

Histoire[modifier | modifier le code]

Les Tigers sont, en compagnie des Eagles de New Haven, des Reds de Providence, des Castors de Québec et des Indians de Springfield, une des cinq équipes originales qui voient la création de la CAHL en 1926. Lors de la première saison, l'équipe entraînée par Eddie Powers et qui compte dans ses rangs Dit Clapper termine à la quatrième place et ne se qualifie pas pour les séries. La saison suivante, ils terminent à la deuxième place du championnat mais sont éliminés par les Castros de Québec lors de la première ronde des séries[1].

En 1929, ils remportent la saison régulière puis battent les Reds de Providence en finale pour s'adjuger le premier trophée de l'équipe[2].

En 1930, ils prennent la troisième place de la saison régulière et éliminent les Arrows de Philadelphie lors de la première ronde mais les Reds de Providence prennent leur revanche de la saison précédente et remportent le titre en les dominant trois matchs à zéro et quinze buts marqués contre seulement quatre pour les Tigers[3]. À nouveau troisièmes en 1931, l'équipe qui a été renommée Cubs de Boston rencontre les Reds au cours de la première et gagne que par un but d'écart sur l'ensemble des deux matchs. Opposés aux Indians de Springfield en finale, ils perdent encore une fois en finale après sept rencontres serrées[4].

En 1932, emmenés par Deed Klein qui termine meilleur pointeur et meilleur buteur de la saison régulière[5], les Cubs finissent à la deuxième place derrière les Reds qu'ils retrouvent à nouveau en finale après avoir écarté les Eagles de New Haven en première ronde. Ils sont battus 3 matchs à 0 par Providence qui remporte son deuxième titre.

Buck Boucher, qui a terminé sa carrière professionnelle l'année précédente avec les Cubs, remplace Eddie Powers à la tête de l'équipe qui termine à la troisième place de la saison en 1933. Ils battent les Reds de Providence en première ronde puis gagnent le deuxième titre de leur histoire en battant les Arrows de Philadelphie 3 matchs à 2[6].

Devenus les Tiger Cubs de Boston en 1933, ils perdent encore une fois en finale contre les Reds après avoir terminé la saison régulière deuxièmes derrière ces derniers. Ils prennent leur revanche l'année suivante en remportant leur troisième titre après avoir dominé la saison régulière[7].

En 1936, ils prennent le quatrième nom de leur histoire et deviennent les Bruin Cubs de Boston mais ne terminent qu'à la quatrième place de la ligue et ne se qualifient pas pour les séries pour la première fois depuis leur première saison en 1926.

La franchise disparait en 1936 lorsque la CAHL fusionne avec la Ligue internationale de hockey pour donner naissance à l'International-American Hockey League. Durant toute son histoire, elle a servi de club-école pour les Bruins de Boston de la Ligue nationale de hockey.

Statistiques de saisons[modifier | modifier le code]

Pour les significations des abréviations, voir Statistiques du hockey sur glace.

Saison PJ V D N Pts BP BC Classement Final Séries éliminatoires
1926-27 32 14 15 3 31 48 46 Quatrièmes Non qualifiés
1927-28 40 21 14 5 47 80 71 Deuxièmes 1re ronde
1928-29 40 21 11 8 50 72 56 Premiers Vainqueurs
1929-30 40 17 18 5 39 136 126 Troisièmes Finalistes
1930-31 40 14 22 4 32 96 114 Troisièmes Finalistes
1931-32 40 21 16 3 45 116 108 Deuxièmes Finalistes
1932-33 48 21 18 9 51 136 119 Deuxièmes Vainqueurs
1933-34 40 18 16 6 42 112 104 Deuxièmes Finalistes
1934-35 48 29 13 6 64 185 125 Premiers Vainqueurs
1935-36 47 20 23 4 44 128 127 Quatrièmes Non qualifiés

Entraîneurs[modifier | modifier le code]

  • Eddie Powers (1926-1932)
  • Buck Boucher (1932-1933)
  • Joe Gilmore (1933-1935)
  • Lionel Hitchman (1935-1936)

Références[modifier | modifier le code]