The Halo Benders

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
The Halo Benders
Pays d'origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre musical Rock indépendant
Années actives 19942000, 2007, 2015 (en pause)
Labels K Records, Atlas Records, Fire Records
Composition du groupe
Anciens membres

The Halo Benders est un groupe de rock indépendant américain. Il est formé en tant que projet parallèle par Calvin Johnson (Beat Happening) et Doug Martsch (Built to Spill).

Biographie[modifier | modifier le code]

The Halo Benders est formé comme projet parallèle de Doug Martsch du groupe Built to Spill et de Calvin Johnson de Beat Happening[1]. Martsch invite Johnson au chant pour un morceau qui n'a pas encore été écrit, et cette invitation les mène à se consacrer à plein temps aux Halo Benders[1]. Le bassiste Wayne Rhino Flower - un autre ancien membre des Treepeople, et aussi de Violent Green - et le batteur Ralf Youtz, qui jouait sur le premier album des Built to Spill, allient leurs forces à la section rythmique[1].

En 1994, The Halo Benders publient leur premier vinyle, Canned Oxygen, au label Atlas Records, qui est très vite suivi par un premier album studio, God Don't Make No Junk, au label K Records, dirigé par Johnson[1]. Il est bien accueilli par la presse spécialisée[2],[3], et fait participer Steve Fisk aux claviers[1]. The Halo Benders enregistrent une suite à l'album, Don't Tell Me Now[4], qui est publié en 1996, et fait participer instrumentalement le producteur Phil Ek[1]. Un troisième album verra le jour intitulé The Rebels Not In, qui fait participer Heather Dunn de Beat Happening[1]. Les dates de tournée de Built to Spill prennent de plus en plus d'ampleur, et The Halo Benders doivent se mettre en pause indéfinie[1].

Le groupe se réunit sporadiquement pour des concerts en 2007, puis en 2015.

Membres[modifier | modifier le code]

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums studio[modifier | modifier le code]

  • 1994 : God Don't Make No Junk (K Records)
  • 1996 : Don't Tell Me Now (K Records)
  • 1998 : The Rebels Not In (K Records)

Singles et EP[modifier | modifier le code]

  • 1994 : Canned Oxygen (Atlas Records)
  • 1995 : Don't Touch My Bikini (Fire Records)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d, e, f, g et h (en) Steve Huey, « The Halo Benders Biography », sur AllMusic (consulté le 7 octobre 2017).
  2. (en) « Backtrack: Halo Benders God Don’t Make No Junk », sur Stereogum, (consulté le 7 octobre 2017).
  3. (en) « God Don't Make No junk reviews — 1 total », sur ultimate-guitar.comconsulté le=7 octobre 2017.
  4. (en) « 1996: The Halo Benders - Don’t Tell Me Now », sur Tiny MixTapes, (consulté le 7 octobre 2017).