Tezzhan Naimova

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Tezzhan Naimova Portail athlétisme
Tezdzhan Naimova Göteborg 2013.jpg
Tezzhan Naimova lors des Championnats d'Europe en salle 2013.
Informations
Disciplines 100 m
Nationalité Drapeau : Bulgarie Bulgare
Naissance (27 ans)
Lieu Parvomay
Palmarès
Championnats d'Europe en salle - - -

Tezdzhan Naimova (née le à Parvomay) est une athlète bulgare appartenant à la minorité turque de Bulgarie, spécialiste des épreuves de sprint.

Biographie[modifier | modifier le code]

Elle commence l'athlétisme à l'âge de dix ans. En 2005, en l'absence d'Ivet Lalova, elle devient championne de Bulgarie du 100 m et du 200 m et atteint la finale sur ces deux distances lors des Championnats d'Europe juniors de Kaunas. Elle se révèle dès l'année suivante en décrochant les titres du 100 m et du 200 m lors des Championnats du monde juniors, à Pékin.

En 2007, pendant la saison en salle, Tezdzhan Naimova court un 60 m en 7 s 13 durant les Championnats des Balkans en salle. Elle devient rapidement une des meilleures sprinteuses européennes et mondiales en 2007, en courant le 100 m en 11 s 04 et le 200 m en 22 s 43. Elle est néanmoins éliminée en demi-finales sur 100 m et 200 m lors des championnats du monde d'Osaka, et ne passe pas le cap des séries lors des Jeux olympiques de 2008.

En 2009, Tezdzhan Naimova est suspendue deux ans par l'IAAF, du 30 septembre 2008 au 29 septembre 2010, pour avoir effectué des manipulations sur des échantillons collectés lors d'un contrôle anti-dopage[1],[2].

En mars 2013, Tezdzhan Naimova remporte le titre du 60 m plat des championnats d'Europe en salle de Göteborg, dans le temps de 7 s 10 (record personnel), devant l'Ukrainienne Mariya Ryemyen et la Française Myriam Soumaré. Contrôlée positive à un stéroïde anabolisant lors de ces mêmes championnats, elle est provisoirement suspendue de toute compétition par la Fédération bulgare d'athlétisme en juin 2013[3] puis est suspendue à vie le 17 septembre 2013 en tant que récidiviste. Elle devra rendre sa médaille d'or acquise[4].

Palmarès[modifier | modifier le code]

Palmarès international
Date Compétition Lieu Résultat Épreuve Performance
2005 Championnats d'Europe juniors Kaunas 4e 100 m 11 s 79
7e 200 m 24 s 02
2006 Championnats du monde juniors Pékin 1re 100 m 11 s 28
1re 200 m 22 s 99
2007 Championnats d'Europe en salle Birmingham 5e 60 m 7 s 22
2013 Championnats d'Europe en salle Göteborg 1re 60 m DISQUALIFIÉE

Records[modifier | modifier le code]

Records personnels
Épreuve Performance Lieu Date
60 m 7 s 13 Le Pirée 21 février 2007
100 m 11 s 04 Plovdiv 1er juillet 2007
200 m 22 s 43 Le Pirée 21 février 2007

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Reuters, « Three Bulgarian athletes banned for two years », sur timesofmalta.com,‎ (consulté le 3 mars 2013)
  2. (en) « Doping Rule Violation », sur iaaf.org,‎ (consulté le 3 mars 2013)
  3. « Naimova contrôlée positive », sur lequipe.fr (consulté le 11 juin 2013)
  4. (en) « Bulgaria's Naimova could face life ban for doping », sur ca.reuters.com,‎ (consulté le 12 juin 2013)

Liens externes[modifier | modifier le code]