Tchabal Mbabo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Tchabal Mbabo
Carte datant de 1950 avec le Tchabal Mbabo en 13.
Carte datant de 1950 avec le Tchabal Mbabo en 13.
Géographie
Altitude 2 456 m
Massif Massif de l'Adamaoua (ligne du Cameroun)
Longueur 55 km
Largeur 30 km
Superficie 300 km2
Administration
Pays Drapeau du Cameroun Cameroun
Région Adamaoua
Géologie
Roches Roches volcaniques

Le Tchabal Mbabo (ou Tchabbal Mbabo) est un massif montagneux de l'Ouest du Cameroun, situé à l'intersection de la ligne du Cameroun et du plateau de l'Adamaoua[1], à la frontière avec le Nigeria.

Il couvre une superficie de 30 000 ha, à une altitude comprise entre 800 et 2 456 m[2]. Le Mayo Déo y prend sa source.

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le « tchabbal » (CaBBal) est une notion peule désignant « un milieu d'altitude défini par un relief peu accidenté, une végétation herbeuse, un climat froid et venteux[3] », typiquement pastoral.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Aminatou Mefire Fagny, Oumarou Faarouk Nkouandou, Jacques-Marie Bardintzeff, Robert Temdjim, Hervé Guillou, « Pétrologie du volcanisme Eocène-Oligocène du Massif de Tchabal Mbabo, Adamaoua-Cameroun, Afrique centrale », in Afrique Science, 12(6), 2016, p. 35-47 [lire en ligne]
  2. Tchabal-Mbabo, BirdLife International
  3. Jean Boutrais, « “Tchabbal”, montagne pastorale peule (Cameroun, Nigeria, Centrafrique) », in Frangois Bart, Serge Morin et Jean-Noël Salomon (dir.), Les montagnes tropicales : identités, mutations, développement, Table-Ronde, Bordeaux-Pessac, 27 et 28 novembre 1998, p. 355, [lire en ligne]

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Jean Boutrais, Peuples et cultures de l'Adamaoua (Cameroun) (actes du colloque de Ngaoundéré du 14 au 16 janvier 1992), IRD Éditions, 1993, 316 p.
  • Jean Boutrais, « “Tchabbal”, montagne pastorale peule (Cameroun, Nigeria, Centrafrique) », in Frangois Bart, Serge Morin et Jean-Noël Salomon (dir.), Les montagnes tropicales : identités, mutations, développement, Table-Ronde, Bordeaux-Pessac, 27 et 28 novembre 1998, p. 355-358 [lire en ligne]
  • Aminatou Mefire Fagny, Oumarou Faarouk Nkouandou, Jacques-Marie Bardintzeff, Robert Temdjim, Hervé Guillou, « Pétrologie du volcanisme Eocène-Oligocène du Massif de Tchabal Mbabo, Adamaoua-Cameroun, Afrique centrale », in Afrique Science, 12(6), 2016, p. 35-47 [lire en ligne]
  • (en) Hans-Werner Herrmann, Patricia A. Herrmann, Andreas Schmitz, Wolfgang Böhme, « A new frog species of the genus Cardioglossa from the Tchabal Mbabo Mtns, Cameroon », in Herpetozoa, 2004, 17(3/4), p. 119-125 [lire en ligne]
  • (en) Hans-Werner Herrmann, Andreas Schmitz, Patricia A. Herrmann, Wolfgang Böhme, « Amphibians and Reptiles of the Tchabal Mbabo Mountains, Adamaoua Plateau, Cameroon », in Bonner zoologische Beiträge, vol. 55, 2006, p. 27-35 [lire en ligne]
  • (en) Thomas Bates Smith and Duncan Mcniven, « Preliminary survey of the avifauna of Mt Tchabal Mbabo, west-central Cameroon », in Bird Conservation International, Volume 3, Issue 1 March 1993, p. 13-19 [lire en ligne]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :