Tangible

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Des informations de cet article ou section devraient être mieux reliées aux sources mentionnées dans la bibliographie, sources ou liens externes (décembre 2016).

Améliorez sa vérifiabilité en les associant par des références à l'aide d'appels de notes.

Sur les autres projets Wikimedia :

Tangible provient de tangere qui signifie « palpable » - que l’on peut connaître en touchant[1]. Dans cette acception le tangible rejoint ce qui est inscrit dans la matérialité, ce qui est concret, sensible.

Dans une autre acception, la tangibilité désigne la contrainte à laquelle les acteurs doivent se soumettre pour que soient pris au sérieux leurs actes de dévoilement ou de dénonciation (Boltanski), et plus généralement, les formes de preuve qu'ils utilisent comme dans le cas des lanceurs d'alerte (Chateauraynaud & Torny). Ainsi, l'épreuve de tangibilité repose sur une série d'actes par lesquels la critique remet en question les preuves en présence, à travers des opérations de recoupement qui prennent sens dans un espace de calcul partagé par les acteurs de la dispute ou de la controverse.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Francis Chateauraynaud, L'épreuve du tangible. Expériences de l'enquête et surgissements de la preuve, dans La croyance et l'enquête, Raisons pratiques, vol. XV, EHESS, Paris, 2004.