Türckische Cammer

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cabinet Turc (Türckische Cammer)

La Türckische Cammer (Cabinet Turc) est un musée situé dans le Château de la Résidence de Dresde, en Allemagne. Elle fait partie des Collections Nationales de Dresde. La Cabinet Turc fait partie de la Chambre des armes (Rüstkammer). Elle consiste en une collection séparée qui porte sur l'art de l'Empire ottoman.

Histoire[modifier | modifier le code]

Il existait déjà une Türckische Cammer indépendante de la Chambre des armes (Rüstkammer) en 1591 et la première trace du nom „Türkische Kammer“ pour désigner cette collection exotique détenue par les Princes Électeurs de Saxe remonte à 1614.

La Türckische Cammer de Dresde est la plus grande et la plus importante en son genre en Allemagne. Au cours des siècles, des présents diplomatiques et des objets achetés ou gagnés à l’issue de batailles contre l’Empire Ottoman sont venus enrichir cette collection qui redonne vie à l’histoire des Turcs. Elle reflète également l’intérêt croissant que portaient les dirigeants de Saxe au développement de la découverte culturelle de l’Orient, découverte de son mode de vie et de son art, étant donné que certains des objets fortement marqués par l’influence du style Ottoman ont été fabriqués dans des ateliers européens.

Collections[modifier | modifier le code]

Des œuvres d’art recouvertes d’or et de pierres précieuses provenant des ateliers d’Istanbul et des objets splendides produits en Transylvanie dans le style oriental y sont présentés. Il s’agit d’une des plus magnifiques collections d’armes, de harnachements, de costumes, de tentes ou encore de drapeaux allant du XVIe au XIXe siècle.

Parmi les plus de 600 objets qui y sont exposés, les attractions principales sont l’ensemble de chevaux en bois à taille réelle, équipés de leurs arnachements d’époque subtilement décorés, et les gigantesques tentes Ottomanes. L’une d’elle, la tente "Kyowsy" fait plus de 20 mètres de long, 6 mètres de haut et 8 mètres de large et a nécessité quinze ans de restauration.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Source[modifier | modifier le code]

Brochure de la Türckische Cammer, éditée en 2009 par les Staatlichen Kunstsammlungen Dresden.