Téméra

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Téméra
Administration
Pays Drapeau du Mali Mali
Région Gao
Cercle Bourem
Maire Mohamar Boulel Touré (mouvement citoyen)
Démographie
Population 20 363 hab. (2009)
Population précédent recensement 13 892 hab.
Géographie
Coordonnées 17° 00′ 00″ nord, 0° 56′ 00″ ouest
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Mali
Voir sur la carte topographique du Mali
City locator 14.svg
Téméra
Géolocalisation sur la carte : Mali
Voir sur la carte administrative du Mali
City locator 14.svg
Téméra

Téméra est une commune du Mali, dans le cercle de Bourem et la région de Gao.

Notes et références[modifier | modifier le code]



La commune de Téméra comprend 16 villages et 11 fractions nomades. Erigée en commune rurale selon la loi 96-059 de , Téméra connait plusieurs appellations liées chacune à un ou des faits historiques. Ainsi les autochtones et une bonne partie des habitants de la commune de Bourem le reconnaissent plus sous le vocable « Jomgoy ». L’administration postcoloniale pour avoir érigé les intendances administratives vers la rive gauche du Village de Téméra, l’appela plutôt l’arrondissement de Téméra avant sa transformation en commune rurale de Téméra. La commune de Téméra est aussi appelée Takamba par certains en référence à l’ancien Canton colonial de Takamba qui administra une bonne partie de la zone pendant la période coloniale. La commune de Téméra compte 16 villages sédentaires1 et 11 Fractions nomades2 (Touaregs et Arabes) avec une population générale d’environ 30.000 habitants composée des songhay, Touareg Bellah, Arabes, peulh, Bozos, etc.. La commune de Téméra est limitée à l'Est par la commune de Bourem, à l’Ouest par la commune de Bamba, au nord-Est par celle de Tarkint, au Nord par la région de Kidal, au sud par le cercle de Gourma Rharous et au Nord-Ouest par la région de Tombouctou Les principales activités de la population se résument à l’agriculture, l’élevage, la pêche, le commerce, la cueillette etc… La population même sédentaire est très mobile, avec des périodicités saisonnières au regard des activités d’élevage et simplement de survie. Cette mobilité a entrainé une véritable interpénétration des populations nomades et sédentaires et cela depuis des centaines d’années. Chaque sédentaire a son nomade (Touaregs/Arabe) et chaque nomade a son sédentaire à Téméra. La commune de Téméra entité entière de la république du Mali n’a pas échappé aux différents bouleversements survenus durant et après les années 1990. Cette période a été marquée par : les différents vents de la démocratie, de la liberté, des mouvements de revendication diverses, la seconde rébellion Touarègue, la création des mouvements d’autodéfenses, le multipartisme intégral, la décentralisation etc. Si la démocratie et le multipartisme qui s’est ensuivi, ont permis une certaine ouverture et un épanouissement d’une partie de la population, il n’en demeure pas moins, qu’ils ont contribué à exacerber des tensions liées à l’architecture sociale, mettant ainsi en mal la cohésion sociale du simple fait de l’esprit partisan, mais surtout de l’ignorance sociétale et de l’immaturité des différents acteurs politiques aussi bien locaux que régionaux et nationaux. Les 16 villages que comprend Téméra sont:Bossalia, Botinga, Tinssakou, Bissane, Bormo, Korgeye, Bariana, Derienne, Tandabissane, Témara, Takamba, Tirawbaria, Chewi, Gaminakoira, Fia et Gareygoungo Les fractions sont:Ahel-Sid Cheick, Ahel-Elbockel , Ahel Sidi Mossa, Keldjiwalt, Keltabaho,Kel-adrar, Igueressouane,Ichouredjenne, Taglif Haoussa et Tagalif Gourma