Télégraphe de Moscou

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Télégraphe (homonymie).
Moskovsky telegraf.jpg

Le Télégraphe de Moscou (en russe : Моско́вский телегр́аф, Moskovski telegraf ; 18251834) fut la première revue encyclopédique russe à être conçue sur le modèle des reviews anglaises et constitua l'organe principal du romantisme dans les années 1830 en Russie.

En 1834, Le Télégraphe fut supprimé à la suite d'un article qui déclarait mauvaise une pièce de Nestor Koukolnik. Le rédacteur Nikolaï Polévoï se résigna à mettre son drapeau en poche, passant à Saint-Pétersbourg et y ralliant, dans une autre revue, la bande de Boulgarine et de Griétch. Moscou ne perdit pas à cette désertion : Le Télégraphe y fut remplacé par Le Télescope, qui en 1836 publiait la fameuse lettre philosophique de Tchaadaïev.

Liens externes[modifier | modifier le code]