Système de sécurité incendie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Un système de sécurité incendie[1] (SSI) est un équipement servant à collecter des informations, et à les traiter pour effectuer la mise en sécurité.

Définition[modifier | modifier le code]

Il sert à collecter, traiter et à effectuer les fonctions nécessaires à la mise en sécurité d'un bâtiment ou d'un établissement. Le SSI a pour but d'assurer la sécurité des personnes, faciliter l’intervention des pompiers, limiter la propagation du feu. Il doit donc détecter l'incendie et mettre automatiquement (ou sur intervention humaine) en sécurité un bâtiment. Le SSI est composé de deux sous-systèmes : le système de détection incendie (SDI) et le système de mise en sécurité incendie (SMSI). SSI = SDI+SMSI.

Il existe cinq catégories de SSI, de A à E, du plus complet au plus simple.

Normes EN 54 obligatoires européennes des systèmes de détection et d´alarme incendie[modifier | modifier le code]

Les normes EN 54 identifient quels sont les systèmes de détection et d´alarme incendie obligatoires pour tous les pays de l'Union européenne. Les autres normes sont volontaires parce que la norme EN 54 est la plus importante et obligatoire en Union européenne. Les normes EN 54 sont obligatoires dans tous les pays de l'Union européenne depuis le 1er juillet 2013.

Le CEN (Comité européen de normalisation) a développé[Quoi ?] à partir de la norme Construction Product Directive (CPD) 89/106/EEC et serait proche de la norme Construction Product Regulation (CPR) EU305/2011. Au sein du CPD est le Comité technique TC72 Système de Détection et d´Alarme Incendie Européen, lequel a développé les normes de la famille EN 54[2],[3],[4],[5],[6],[7],[6],[8].

Système de Sécurité Incendie[1][modifier | modifier le code]

Un Système de Sécurité Incendie (SSI) est un ensemble des matériels servant à collecter toutes les informations, ou ordres liés à la seule sécurité incendie, traiter ces informations ou ordres et effectuer les fonctions de mise en sécurité qui sont les suivantes :

  • Compartimentage (fermeture des portes et clapets coupe-feu),
  • Désenfumage (ouverture des volets, ouvrants en façade, exutoires et mise en fonction des moteurs et turbines de désenfumage (en IGH et certains types d'exploitation en ERP est obligatoire),
  • Évacuation (déverrouillage des issues de secours).

Le SSI a pour objectif de mettre les personnes en sécurité, faciliter l’intervention des pompiers, et de contrôler/limiter la propagation du feu. Il doit donc détecter l'incendie et mettre automatiquement (ou sur intervention humaine) en sécurité un bâtiment. Il doit être totalement indépendant du reste du système pour pouvoir fonctionner lors de n'importes quels événements survenant sur un des systèmes de l'établissement.

Catégories[modifier | modifier le code]

Les SSI sont classés en cinq catégories A, B, C, D, E. On parlera ici de la catégorie A puisque c'est la plus complète en étant obligatoire dans les ERP (établissement recevant du public) comportant des locaux à sommeil (types J, O, U, R) , dans tous les IGH (immeubles de grande hauteur) et ITGH (immeubles de très grande hauteur, plus de 200 mètres en France)

SSI /A SSI/A
Il est le seul à comporter de la Détection Automatique (DAI) Il se compose de deux sous systèmes principaux: le SDI et le CMSI

Le Système de Détection Incendie[1][modifier | modifier le code]

Le Système de Détection Incendie (SDI) est un système constitué de l’ensemble des équipements nécessaires à la détection incendie. Il est constitué de :

  • Les DAI : Détecteur automatique d’incendie. Appareil qui consiste à détecter des phénomènes relevant de l’incendie (détecteurs optiques et thermiques),
  • Les IA : Indicateurs d’Action. C’est un dispositif couplé à un DAI servant à l’affichage de la détection incendie en externe,
  • Les DM : Déclencheurs Manuels. Appareil qui, à partir d’une action manuelle, émet une information sur l’ECS d’un SDI d’un SSI type A ou B,
  • L’ECS : Équipement de Contrôle et de Signalisation. Reçoit des alarmes restreintes (venant des DAI ou des DM) et donne la localisation exacte de la détection si l'ECS est adressable, si l'ECS est conventionnel donne la zone de détection.

Le système d'extinction automatique fixe à gaz[1][modifier | modifier le code]

Le système de Détection d’Étincelle[1][modifier | modifier le code]

Le Système de Mise en Sécurité Incendie (SMSI)[1][modifier | modifier le code]

Le système de mise en sécurité incendie est l'ensemble des équipements nécessaires au fonctionnement de la mise en sécurité des personnes et du bâtiment en cas d'incendie. Il est composé d'un CMSI (Centralisateur de Mise en Sécurité Incendie) et d'un DCT (Dispositif Commandé Terminal).

Les fonctions de mise en sécurité permettent :

  • une évacuation rapide et sûre (alarme sonore et visuelle, déverrouillage des issues de secours et du contrôle d'accès, désenfumage),
  • d’éviter ou limiter la propagation du feu (compartimentage),
  • de faciliter l’engagement des secours.

Centralisateur de Mise en Sécurité Incendie[modifier | modifier le code]

Le Centralisateur de Mise en Sécurité Incendie (CMSI) permet d’analyser et de gérer la mise en sécurité incendie grâce à l'envoi d'ordres automatiques ou manuels électriques aux DAS.

Le CMSI est composé de quatre parties :

  • UGA : unité de gestion des alarmes :
  • Commande et enclenche un signal d'alarme sonore unique en France qui donne l'ordre d'évacuation générale de l'immeuble via des diffuseurs sonores autonomes (DSA, équipés d'une batterie) ou non (DS) , placés dans toute la structure sauf dans les escaliers de secours.

C'est l'alarme générale !

  • Commande et enclenche un signal d'alarme et ordre d'évacuation visuel (rouge ou blanc seulement) via des diffuseurs lumineux placés au plafond des sanitaires équipés, à l'attention de personnes en situation de handicap (PSH).

C'est l'alarme générale !

  • Commande et enclenche une alarme sonore et visuelle restreinte au PCS uniquement.

C'est l'alarme restreinte !

  • Commande et enclenche une alarme sonore et visuelle destinée seulement à une catégorie spécifique et qualifiée du personnel de l'établissement (type J et U).

C'est l'alarme générale sélective !

  • UGCIS ou UGIS : unité de gestion centralisée des issues de secours. Elle a pour fonction d'enclencher le déverrouillage des issues de secours (comme la coupure d'alimentation électrique des DCT) en cas d'alarme incendie.
  • US : unité de signalisation. Elle est constituée de séries de 3 voyants permettant de vérifier la position de chaque DAS (dispositif actionné de sécurité) et les défauts de communication entre le matériel central et le DAS. On distingue les voyants suivants : Vert, Jaune, et Rouge.

Vert fixe : DAS en service Jaune fixe : défaut de ligne en le CMSI et le DAS (comme un câble coupé). Jaune clignotant : défaut de position d'attente du DAS en l'absence de détection incendie. Rouge fixe : DAS en position de sécurité en cas de détection incendie. Rouge clignotant : DAS en défaut de position de sécurité suite à une détection incendie .

  • UCMC : unité de commande manuelle centralisée. Elle permet de télécommander ou positionner les DAS en position de sécurité depuis le PCS, en cas d'incendie.

Dispositif de Commande de Terminaux[modifier | modifier le code]

Le Dispositif de Commande de Terminaux est constitué de :

  • Diffuseur Sonore Autonome (avec batterie) ou Non Autonome NF S 61-936, NF S 32-001 et NF EN 54-3,
  • Bloc Autonome d'Alarme Sonore (BAAS) NF C 48-150 et NF S 32-001,
  • Diffuseurs d'Alarme Générale Sélective (AGS) NF S 61-936,

Dispositif Actionné de Sécurité[modifier | modifier le code]

Les différents Dispositifs Actionnés de Sécurité, commandés par le CMSI sont :

  • Les clapets coupe-feu (CCF) , portes coupe-feu (PCF), le rideau irrigué.

Ils remplissent la fonction compartimentage. Son but est d'éviter ou limiter la propagation d'un incendie.

  • Le trio coffret de relayage +

volets de désenfumage + moteur de désenfumage, les ouvrants de façade. Ils remplissent la fonction de désenfumage. A noter que les ouvrants de désenfumage (OD) ne sont pas des DAS car ils ne sont ni reliés, ni commandés par les CMSI. Ils ne sont ouverts que manuellement et localement, exclusivement sur ordre des Sapeurs-Pompiers.

Dispositif Adaptateur de Commande[modifier | modifier le code]

Le dispositif adaptateur de commande ou DAC sert à exploiter un DAS.

Ex: les electro-aimants qui servent à garder une Porte Coupe-Feu automatique ouverte sont des DAC.

Alimentation Électrique de Sécurité[modifier | modifier le code]

L'alimentation électrique de sécurité a pour but d'assurer le fonctionnement du SSI en cas de coupure de courante électrique. Un AES est connecté au SDI et a une autonomie minimale de 12 heures en veille + 10 minutes sous alarme ; une AES est également connectée au CMSI et a une autonomie minimale de 12 heures en veille + 1 heure sous alarme.

Niveaux d'accès[modifier | modifier le code]

On trouve cinq niveaux différents d'accès au SSI :

  • Niveau 0 : tout public ;
  • Niveau 1 : personnes ayant une fonction de surveillance général au sein de établissement ;
  • Niveau 2 : personnes ayant une responsabilité particulière de sécurité au sein de l'établissement ;
  • Niveau 3 : personnes habilitées à la maintenance du SSI ;
  • Niveau 4 : personnes habilitées par le constructeur à effectuer des modifications au SSI.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a b c d e et f « Détection - Bureau d’Études Détection Incendie | Cyrus Industrie », sur Bureau d'Études, Ingénierie Sécurité Incendie | Cyrus Industrie (consulté le 3 janvier 2019)
  2. Normes, sur le site boutique.afnor.org
  3. (en) Construction Products Regulation, sur le site bsigroup.com
  4. [PDF]+(en)Fire protection, sur le site bsi-turkey.com
  5. (en) Entreprise and industries, sur le site /ec.europa.eu
  6. a et b [PDF]+(en) Road map for standards impacted by the Construction Products Regulation, sur le site cen.eu
  7. (en) BS EN 54-23: Time for compliance is running out, sur le site redbooklive.com
  8. (en) Construction, sur le site ec.europa.eu