Structure presque complexe

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

En géométrie différentielle, une structure presque complexe sur une variété différentielle réelle est la donnée d'une structure d'espace vectoriel complexe sur chaque espace tangent.

Définition formelle[modifier | modifier le code]

Une structure presque complexe J sur une variété différentielle M est un champ d'endomorphismes J, id est une section globale du fibré vectoriel , vérifiant :

Une variété différentielle munie d'une structure presque complexe est appelée une variété presque complexe.

Théorème : L'existence d'une structure presque complexe J sur une variété différentielle M implique que M soit de dimension paire, disons 2n. De plus, il existe une unique orientation sur M telle que ...

Donc, pour qu'il existe une structure presque complexe, il faut que la variété soit de dimension paire et orientée. Mais cette condition à elle-seule ne suffit pas :

Théorème : L'existence d'une structure presque complexe sur une variété différentielle de dimension paire orientable équivaut à la réduction du groupe structural du fibré tangent de à .

Exemples[modifier | modifier le code]

Les seules sphères à admettre une structure presque complexe sont :

  • La sphère , vue comme le compactifié de ℂ.
  • La sphère , vue comme la sphère unité des octonions imaginaires.

Formes différentielles[modifier | modifier le code]

Algèbre linéaire : un opérateur linéaire vérifiant l'identité se réduit sur . Il admet deux espaces propres, et , de valeurs propres respectives et .

Structures presque complexes :

Les formes différentielles sont les sections des produits extérieurs du fibré cotangent.

Voir aussi[modifier | modifier le code]