Sophilos (mosaïste)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Sophilos (grec ancien : Σώϕιλος) est un mosaïste de l’Égypte ptolémaïque.

Mosaïque trouvée à Thmuis, avec la signature de l'artiste Sophilos dans le coin supérieur gauche (grec ancien : Σώϕιλος ἐποίει.).

Il est connu pour une mosaïque trouvée à Thmuis (Tell el-Timai) en 1918 et conservée au musée gréco-romain d'Alexandrie. Elle est un des premiers exemples de la technique opus vermiculatum, et probablement la copie d'une peinture. Son contexte architectural n'est pas connu, mais elle a sans doute été créée pour un bâtiment royal[1]. Elle représente une femme cuirassée, portant une couronne en forme de proue de navire. Cette femme est généralement identifiée comme étant la reine Bérénice II, mais il a été proposé de plutôt voir en elle Arsinoé II[2].

La mosaïque est datée, sans certitude, vers 200 av. J.-C.[1].

Sophilos maîtrise particulièrement bien l'art de la mosaïque et exploite une palette de couleurs remarquable[3].

Une copie ancienne de la mosaïque a également été retrouvée à Thmuis[4]. D’après Kiss, elle est légèrement différente et aurait été adaptée pour représenter Bérénice II[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Katherine M. D. Dunbabin, Mosaics of the Greek and Roman World, Cambridge, 1999, p. 25-26.
  2. a et b Voir, par exemple, Z. Kiss, Autour de Bérénice, Études et Travaux, XXII, 2008, p. 76-83.
  3. Anne-Marie Guimier-Sorbets, Marie-Dominique Nenna, « Réflexions sur la couleur dans les mosaïques hellénistiques : Délos et Alexandrie », Bulletin de correspondance hellénique 119, 2, 1995, p. 529-563 (DOI : https://doi.org/10.3406/bch.1995.4636), aux p. 534-538.
  4. P. Moreno, « Sophilos 2 », Enciclopedia dell' Arte Antica, 1966.