Simon Clarke

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Simon Clarke
Informations
Naissance
Nationalité
Équipe actuelle
Équipes professionnelles
2006-2008 Southaustralia.com-AIS
01.2009-08.2009[n 1] Amica Chips-Knauf
08.2009-12.2010[n 2] ISD-Neri
2011 Astana
01.2012-04.2012[n 3] GreenEDGE
05.2012-12.2015[n 4] Orica-GreenEDGE
01.2016-06.2016[n 5] Cannondale
07.2016-[n 6] Cannondale-Drapac
Principales victoires

1 championnat
MaillotAustralia.PNG Champion d'Australie de l'américaine 2006
1 classement annexe de grand tour
Leader du classement de la montagne Classement de la montagne du Tour d'Espagne 2012
1 étape dans un grand tour

Tour d'Espagne (1 étape)

Simon Clarke, né le à Melbourne, est un coureur cycliste australien, membre de l'équipe Cannondale-Drapac.

Biographie[modifier | modifier le code]

En 2012, Simon Clarke est engagé par la nouvelle équipe australienne Orica-GreenEDGE. Clarke remporte la première victoire de sa carrière professionnelle sur le Tour d'Espagne 2012, lors de la quatrième étape, au sommet du col de Valdezcaray. Il fait partie de l'échappée matinale, et se rend au bout sur le parcours accidenté. Ils ne sont plus que deux lorsque vient le temps de disputer le sprint final, lui et l'Allemand Tony Martin. Clarke profite du sillage de Martin dans le dernier kilomètre et s'impose au sprint[1]. Il remporte à la fin de cette Vuelta le maillot de meilleur grimpeur, blanc à pois bleu, qu'il avait endossé lors de l'étape de Valdezcaray.

En 2013, il dispute son premier Tour de France. Avec ses coéquipiers, il en remporte la quatrième étape, un contre-la-montre par équipes. En fin d'année, il est septième du championnat du monde sur route.

Il remporte le Herald Sun Tour en début d'année 2014. Il est sélectionné pour la course en ligne des championnats du monde 2014[2].

En 2015, grâce à la victoire d'Orica-GreenEDGE lors du contre-la-montre par équipes inaugural du Tour d'Italie, il revêt pour une journée le maillot rose. Après avoir passé trois saisons dans l'équipe Orica-GreenEDGE, il annonce son départ à l'issue de la saison 2015[3] et s'engage avec la formation Cannondale[4].

Palmarès sur route et classements mondiaux[modifier | modifier le code]

Par années[modifier | modifier le code]

Résultats sur les grands tours[modifier | modifier le code]

Tour de France[modifier | modifier le code]

3 participations

Tour d'Espagne[modifier | modifier le code]

4 participations

Tour d'Italie[modifier | modifier le code]

2 participations

  • 2015 : 63e, vainqueur de la 1re étape (contre-la-montre par équipes), Jersey pink.svg maillot rose pendant 1 jour
  • 2016 : 67e

Classements mondiaux[modifier | modifier le code]

Année 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014 2015
UCI World Tour 133e[5] 133e[6] nc[7] 204e[8] 153e[9]
UCI Asia Tour 158e[10] 208e[11]
UCI Europe Tour 793e[12] 331e[13] 177e[14] 74e[15] 329e[16] 448e[17]
UCI Oceania Tour 28e[18] 33e[19] 17e[20] 36e[21] 30e[22]
Légende : nc = non classé

Palmarès sur piste[modifier | modifier le code]

Championnats du monde[modifier | modifier le code]

Championnats du monde juniors[modifier | modifier le code]

Championnats d'Australie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Du 1er janvier 2009 au 2 août 2009
  2. Du 3 août 2009 au 31 décembre 2010
  3. Du 1er janvier 2012 au 30 avril 2012
  4. Du 1er mai 2012 au 31 décembre 2015
  5. Du 1er janvier 2016 au 30 juin 2016
  6. Du 1er juillet 2016

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Simon Clarke enlève la quatrième étape », sur fr.canoe.ca, (consulté le 26 août 2012)
  2. (en) « Australian squad for 2014 World Championships announced », sur cyclingnews.com,
  3. (en) « Simon Clarke: It's time for me to change teams », sur cyclingnews.com, (consulté le 8 août 2015)
  4. « Le journal des transferts », sur velo101.com, (consulté le 27 septembre 2015)
  5. (en) « UCI WorldTour Ranking - 2011 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  6. (en) « UCI WorldTour Ranking - 2012 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  7. (en) « UCI WorldTour Ranking - 2013 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  8. (en) « UCI WorldTour Ranking - 2014 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  9. (en) « UCI WorldTour Ranking - 2015 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  10. « Classements Route UCI 2007-2008 », sur uci.html.infostradasports.com, UCI (consulté le 27 février 2015)
  11. (en) « UCI Asia Tour Ranking - 2010 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  12. « Classements Route UCI 2005 », sur uci.html.infostradasports.com, UCI (consulté le 27 février 2015)
  13. « Classements Route UCI 2005-2006 », sur uci.html.infostradasports.com, UCI (consulté le 27 février 2015)
  14. « Classements Route UCI 2006-2007 », sur uci.html.infostradasports.com, UCI (consulté le 27 février 2015)
  15. « Classements Route UCI 2007 - 2008 - 10/17/2008 - Classements finaux des Circuits Continentaux UCI - Classement Individuel - Hommes Elite et Moins de 23 ans - Europe Tour », sur uci.html.infostradasports.com, UCI (consulté le 17 février 2015)
  16. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2009 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  17. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2010 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  18. « Classements Route UCI 2005 », sur uci.html.infostradasports.com, UCI (consulté le 27 février 2015)
  19. « Classements Route UCI 2005-2006 », sur uci.html.infostradasports.com, UCI (consulté le 27 février 2015)
  20. « Classements Route UCI 2006-2007 », sur uci.html.infostradasports.com, UCI (consulté le 27 février 2015)
  21. « Classements Route UCI 2007-2008 », sur uci.html.infostradasports.com, UCI (consulté le 27 février 2015)
  22. (en) « UCI Oceania Tour Ranking - 2009 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :