Salamanca (Chili)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Salamanca
ville et commune du Chili
Blason de Salamancaville et commune du Chili
Héraldique
Drapeau de Salamancaville et commune du Chili
Drapeau
Image illustrative de l'article Salamanca (Chili)
Administration
Pays Drapeau du Chili Chili
Région Région de Coquimbo
Province Province de Choapa
Maire Gerardo Rojas Escudero (PPD)
Code postal 1950000
Indicatif téléphonique +56
Démographie
Gentilé Salamanquino(a)
Population 27 410 hab. (2016)
Densité 8 hab./km2
Géographie
Coordonnées 31° 46′ 00″ sud, 70° 58′ 00″ ouest
Superficie 344 500 ha = 3 445 km2
Divers
Fondation
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Chili

Voir la carte administrative du Chili
City locator 14.svg
Salamanca
ville et commune du Chili

Géolocalisation sur la carte : Chili

Voir la carte topographique du Chili
City locator 14.svg
Salamanca
ville et commune du Chili
Liens
Site web http://www.salamanca.cl/

Salamanca est une ville et une commune du Chili de la province de Choapa, elle-même située dans la région de Coquimbo. En 2016, sa population s'élevait à 27 410 habitants[1]. La superficie de la commune est de 3 445 km² (densité de 8).

Histoire[modifier | modifier le code]

Matilde Salamanca

Durant la junte militaire el valle del Choapa était surnommé Valle Rojo du a sa couleur politique, et les autorités ont réformé un grand nombre de jeunes afin d'éviter la colorisation de l'armée.

Cette ville connait désormais un essor économique dû à l'exploitation de la nouvelle mine de Pelhambre dans la vallée intérieure.

La ville de Salamanca a été fondée le 29 novembre 1844, par le gouverneur par intérim de Illapel Joaquin de Ceballos, par la résolution du Conseil des hôpitaux de Saint-Jacques, dans les motifs de la Hacienda Choapa, à ce moment-là détenue par les organismes de bienfaisance. Le domaine a été possédée par Matilde Salamanca, dont la propriété par disposition testamentaire est devenu d'abord administré par l'Église (1820 ), puis par décret du directeur suprême Bernardo O'Higgins, en date du 1er septembre 1821, donné à la charité publique. Il était situé sur la rive nord de la rivière Choapa, à côté d'un siège indienne ancienne, qui faisait partie de la "Commit Choapa" et se tint à l'endroit connu aujourd'hui comme Chalinga. En 1897, Salamanca avait déjà 2000 habitants, alors que 367 Chalinga enregistré documents qui datent, qui est décrit comme un petit village dont l'usine comprend 48 blocs divisés par des rues droites de largeur régulière. Église avait déjà, Télégraphes et l'état civil et le siège de la municipalité constituée avec juridiction sur les subdivisions de Peralillo, Cerro Chico et Salamanca.

Culture[modifier | modifier le code]

Cette ville est surnommée d'après les croyances : « La ciudad de las Brujas » Ville des sorcières, c'est d'ailleurs l'emblème de la ville[réf. nécessaire].

Salamanca a sa chanson connue par tous ses habitants[réf. nécessaire] :

« Salamanca mi tierra hermosa Jamas te olvidare Salamanca mi pueblo hermoso Jamas te dejare Salamanca tierra De gente noble de gente noble... »

« Salamanca ma jolie vallée Jamais je ne t'oublierais Salamanca Mon joli village Jamais je ne te laisserais Salamanca Terre De Grands noms... »

Galerie[modifier | modifier le code]

Position de Salamanca (en rouge) au sein de la Région de Coquimbo.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Countries > Americas > Chile > Chile extended », sur Geohive (consulté le 7 mars 2017)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]