Renfroie de Denain

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Sainte Renfroie de Denain)
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Renfroie de Denain
Denain - Fontaine Sainte-Renfroye (2).JPG
Biographie
Activité
Père
Autres informations
Étape de canonisation

Renfroie de Denain est une religieuse française, première abbesse de l'abbaye de Denain au VIIIe siècle. Elle est vénérée par l'Eglise catholique sous le nom de sainte Renfoie.

Biographie[modifier | modifier le code]

Sainte Renfoie est la fille aînée d’Adalbert II d'Ostrevent († 790), ou Adelbert, seigneur d’Ostrevent, époux de la comtesse Reine, nièce de Pépin le Bref. Aldabert et sainte Reine ont tous deux dix filles et ils sont fondateurs de l’abbaye de Denain en 764.

Miracles[modifier | modifier le code]

Près de l’abbaye de Denain à la fontaine de Sainte-Renfroie

.

Sainte Renfroie est réputée pour guérir les aveugles. Elle aurait guéri sainte Ave

Dérivés du nom[modifier | modifier le code]

Elle est également dénommée sainte-Rainfroye, sainte Refroye[1] ou Sainte-Ragenfréde[2], [3]. ou Ragenfredis[4].

Fête religieuse[modifier | modifier le code]

Sainte Renfroie est fêtée localement le 22 avril.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Guillaume Gazet - L'Ordre des evesques d'Arras depuis la separation de l'evesché de Cambray. Avec un brief recueil de leurs faits plus illustres, & des choses memorables advenuës de leur temps. Plus les catalogue [sic] des sainctz - chez Gilles Bauduyn, 1598 - [1]
  2. Jacques de Guyse (préf. le marquis de Fortia), Histoire de Hainaut : traduite en français avec le texte latin en regard et accompagnée de notes, t. 8, , XXVIII-467 p., in-8° (lire en ligne), chap. XXVII, p. 373 .
  3. Léon Vanderkindere, op. cit., p. 326.
  4. Martin Lhermite - Histoire des saints de la province de Lille, Douay, Orchies...- Bardon, 1638 -[2]