Route nationale 124

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Route nationale 124
Cartouche de la route
Image illustrative de l’article Route nationale 124
La route nationale 124 à la sortie 12 au niveau de L'Isle-Jourdain.
Historique
Déclassement D 924, D 824.
Caractéristiques
Longueur 129 km
Direction est / ouest
Extrémité est Toulouse
Intersections A624 à Saint-Martin-du-Touch (Toulouse)

N 224 à L'Isle-Jourdain
N 21 à Auch
N 524 à Manciet
A65 à l'Aire-sur-l'Adour)
D 834 à Mont-de-Marsan
A63 à Saint-Geours-de-Maremne

Extrémité ouest Saint-Geours-de-Maremne
Réseau Route nationale partiellement déclassée
Territoire traversé
2 régions Occitanie, Nouvelle-Aquitaine
4 départements Haute-Garonne, Gers, Landes, Pyrénées-Atlantiques
Villes principales Toulouse, Auch, Mont-de-Marsan, Dax
Exploitation
Gestionnaire Direction Interdépartementale des Routes du Sud-Ouest

La route nationale 124, ou RN 124, en France, relie aujourd'hui Toulouse au département du Gers jusqu'à Espas, en desservant notamment Auch après initialement avoir relié Toulouse à Saint-Geours-de-Maremne.

Le décret de consistance du réseau routier national du entraîne son déclassement entre Saint-Geours-de-Maremne et Espas (Gers), la partie orientale étant maintenue dans la domanialité nationale, en tant que partie de l'itinéraire à grand gabarit utilisé jusqu'en 2021 par Airbus entre Langon et Blagnac.

La portion de Colomiers à Toulouse est absorbée par l'A624, gratuite mais très encombrée.

Historique[modifier | modifier le code]

Création[modifier | modifier le code]

La route nationale 124 a d'abord relié Toulouse à Tartas, succédant à la route impériale no  144 de Toulouse à Bayonne, créée en 1811. En 1952, quand les RN 10 et 132 échangèrent leurs itinéraires dans les Landes, la RN 124 reprit l'ancien tronçon de la RN 10 de Tartas à Saint-Geours-de-Maremne.

Déclassements départementaux[modifier | modifier le code]

À la suite de la réforme de 1972, le tronçon de Grenade-sur-l'Adour à Tartas a été déclassé en RD 924. Entre Grenade-sur-l'Adour et Tartas, la RN 124 passe par Mont-de-Marsan en reprenant les tronçons des RN 649 et 132.

En 2006, une partie de cette route a été déclassée dans le Gers. La section concernée se situe entre Barcelonne-du-Gers (limite du Département des Landes) et Espas (carrefour avec l'ex-CD 20 reclassé RN 524). Curieusement, le tronçon de Barcelonne-du-Gers à Manciet a été intégré à la RD 931, qui correspondait entre Manciet et Agen à la N 131 historique, tandis que les quelques kilomètres restants ont été numérotés D 924. Dans les Landes, la N 124 a été déclassée en D 824 entre Mont-de-Marsan et Saint-Geours-de-Maremne et prend la forme d'une 2×2 voies. Le tracé de la RN 124 non déclassé se termine un peu avant le village de Manciet. Au-delà de Manciet et jusqu'à Saint-Geours-de-Maremne, la route nationale 124 est déclassée en route départementale 924, route départementale 931, route départementale 824, et dans Saint-Geours-de-Maremne, en route départementale 824E.

Passage en 2×2 voies[modifier | modifier le code]

La route est au fur et à mesure transformé en 2x2 voies au vu de l'augmentation du trafic entre Auch et Toulouse et mise en norme autoroutière pour prolonger l'A624[1].

Les dates clés du doublement de la route nationale sont les suivantes :

  • 2x2 voies entre Colomiers et Pibrac ouverte à la circulation en .
  • Déviation d'Aubiet par une nouvelle route à 2x2 voies sur une longueur de 8 km ouverte à la circulation en 2003.
  • Aménagement de l'accès à la ville de Monferran-Savès réalisée en 2005.
  • Au niveau de Colomiers, elle a été mise aux normes autoroutières (2x2 voies) début 2007.
  • Déviation de Pujaudran par une nouvelle route à 2x2 voies réalisée.
  • Déviation de L'Isle-Jourdain par une nouvelle route à 2x2 voies réalisée.
  • Déviation de Léguevin par une nouvelle route à 2x2 voies sur une longueur de 12 km ouverte à la circulation le .* 2x2 voies entre Aubiet et Auch sur une longueur de 8,4 km ouverte à la circulation en .
  • Début des travaux en pour la déviation de Gimont d'une longueur de 9,1 km par une nouvelle route à 2x2 voies dont le chantier devrait se terminer en 2021[2].
  • La 2x2 voies entre Gimont et L'Isle-Jourdain d'une longueur de 13 km est en projet.

En 2021, le premier ministre dit participer au financement de la finalisation du doublement de la N124[3].

Itinéraire initial, de Toulouse à Saint-Geours-de-Maremne[modifier | modifier le code]

De Toulouse à Grenade-sur-l'Adour[modifier | modifier le code]

Ancien panneau de Léguevin
Ancien panneau Michelin à Saint-Sever
Ancien panneau à Souprosse

La route part de Toulouse sous le nom d'autoroute A624 à la jonction autoroute A620-A624, à la sortie no 29 de l'autoroute A620. La route nationale 124 prend son nom initial au niveau de Colomiers et est presque entièrement 2X2 voies jusqu'à Auch. De Manciet à Aire-sur-l'-Adour, la RN 124 est déclassée en route départementale 931.

Les départements traversés sont la Haute-Garonne, le Gers à partir de Pujaudran et les Landes à partir de Aire-sur-l'Adour.

Les communes desservies sont :

A partir d'Espas, une route se poursuit sous les dénominations actuelles de D924 puis D931 jusqu'à Aire sur Adour aujourd'hui desservie par l'autoroute A65.

De Grenade-sur-l'Adour à Tartas[modifier | modifier le code]

Cette section se trouvait dans le département des Landes avant sont déclassement.

De 1972 à 2006

De Mont-de-Marsan à Saint-Geours-de-Maremne, la route nationale 124 est déclassée en route départementale 824 et est entièrement 2X2 voies. La 2X2 voies contourne les villes de Saint-Paul-lès-Dax par le nord. L'ancien tracé traverse Saint-Paul-lès-Dax et est déclassé en route départementale 524.Il quitte le tracé de la 2X2 voies à l'est de la commune, la traverse et rejoint la 2X2 voies à l'ouest de la commune. D'Aire-sur-l'-Adour à Saint-Geours-de-Maremne, la route nationale 124 est déclassée en route départementale 824. À Mont-de-Marsan, l'ancien tracé traverse la ville et est déclassé en route départementale 624 et rejoint à l'ouest de la ville la route départementale 824 en 2X2 voies jusqu'à Saint-Geours-de-Maremne. Le nouveau tracé contourne Mont-de-Marsan par le sud, est déclassé en route départementale 824 et rejoint à l'ouest la 2X2 voies.

Avant 1972

De Tartas à Saint-Geours-de-Maremne[modifier | modifier le code]

Cette section se trouve dans le département des Landes. La 2X2 voies contourne les communes décrites par le nord, la voie express s'achève à Saint-Geours-de-Maremne et se raccorde avec la RN 10 déclassée en route départementale 810 allant de Paris à Béhobie à la frontière espagnole. Saint-Geours-de-Maremne n'est pas contournée par le nord.

« La section de la route départementale 824 dans les Landes comprise entre les PR 100+000 et PR 101+1067 dans le sens Dax/autoroute A 63 et entre les PR 101+1068 et PR 100+298 dans le sens inverse au niveau de la commune de Saint-Geours-de-Maremne est déclassée, avec ses dépendances et accessoires, du domaine routier départemental et reclassée dans le domaine routier national, catégorie des autoroutes, conformément au plan annexé au présent décret (1). »

— Décret n° 2019-263 du 1er avril 2019 portant classement dans le domaine routier national (catégorie des autoroutes) d'une section de la route départementale 824 dans les Landes[4].

Sections en voie express[modifier | modifier le code]

La numérotation de la voie express poursuit la numérotation de l'A624.

Section absorbée par l'A624[modifier | modifier le code]

Section Toulouse - Auch[modifier | modifier le code]

Section Mont-de-Marsan - A63[modifier | modifier le code]

La route départementale D824 — de type voie express à double voie — relie Mont-de-Marsan à l'échangeur Sortie 9 Dax de l'A63.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Voir le tracé de la RN 124 sur Google Maps