Rotonde de Delémont

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Rotonde de Delémont
La Rotonde
Rotonde Delémont.jpg

Rotonde ferroviaire de Delémont

Présentation
Type
Semi annulaire comprenant 13 portes
Style
Charpente métallique entièrement rivetée
Construction
1889 - 1890
Destination initiale
Dépôt de locomotives à vapeur
Destination actuelle
Atelier de réparation des CFF et de rénovation de CFF Historic ainsi que musée-dépôt de matériel ferroviaire
Propriétaire
Statut patrimonial
Géographie
Pays
Canton
Commune
Delémont
Adresse
Route de MoutierVoir et modifier les données sur Wikidata
Localisation
Coordonnées
Localisation sur la carte de Suisse
voir sur la carte de Suisse
Red pog.svg

La Rotonde de Delémont est une rotonde ferroviaire située à Delémont, à l'entrée est de la gare CFF.

Historique[modifier | modifier le code]

Elle a été construite, à la demande de la compagnie Jura-Berne-Lucerne, par l'entrepreneur delémontain Otto Frey entre 1889 et 1890.

À l'origine elle était utilisée comme dépôt de locomotives à vapeur. Depuis l'abandon de ce type de traction, elle a servi d'atelier de réparation.

Elle a été rénovée en 1997[1], à l'occasion du 150e anniversaire des chemins de fer fédéraux suisses où elle a été le théâtre d'activités "vapeur".

Elle est classée comme bien culturel d'importance nationale par la Confédération suisse.

Présentation[modifier | modifier le code]

Elle est composée d'une halle semi annulaire comprenant 13 portes bordant une plaque tournante centrale. La structure de sa charpente métallique est entièrement rivetée.

Depuis 1997 une petite partie du bâtiment sert d'atelier de réparation aux CFF et l'autre d'atelier de rénovation d'ancien matériel ferroviaire à la fondation CFF Historic. Cette partie abrite également un musée-dépôt de matériel ferroviaire avec, entre autres, le plus ancien wagon-grue suisse (construit en 1858) ainsi que les locomotives à vapeur E 2/2 3 BB "Zephir" et C 5/6 2978 "Eléphant", maintenues en état de fonctionner.

Elle est de temps à autre le point de départ de trajets en "vapeur".

Galerie[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Site delemont.ch, Rotonde lire (consulté le 26 octobre 2011).

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Philippe De Giuli, Rotonde de Delémont : Aspect architectural, SBB, 1994, 3 pages.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]