Rolando Uríos

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Rolando Uríos Fonseca
Rolando Urios en 2008
Rolando Urios en 2008
Fiche d’identité
Nationalité Drapeau de Cuba Cuba & Drapeau de l'Espagne Espagne
Naissance (46 ans)
Lieu Bayamo, Drapeau de Cuba Cuba
Taille 1,93 m (6 4)
Poids 113 kg (249 lb)
Poste Pivot
Situation en club
Club actuel Fin de carrière
Numéro 17
Parcours professionnel *
Saisons Club M. (B.)
 ?-? Drapeau : Cuba Bayamo  ?
1997-1998 Drapeau : Hongrie Veszprém KSE  ?
19982001 Drapeau : France US Ivry HB  ?
2001-2009 Drapeau : Espagne BM Ciudad Real  ?
Sélections en équipe nationale **
Année(s) Équipe M. (B.)
 ?-2001 Drapeau : Cuba Cuba 79 (?)
2004-2009 Drapeau : Espagne Espagne 53 (182)
* Matchs joués et buts marqués dans chaque club
comptant pour le championnat national
et les compétitions nationales et continentales.
** Matchs joués et buts marqués pour l'équipe
nationale en match officiel.

Rolando Uríos Fonseca, né le à Bayamo à Cuba, est un ancien joueur de handball cubain évoluant au poste de pivot. Après avoir joué pour l'équipe nationale de Cuba, il est naturalisé Espagnol et porte alors le maillot de l'équipe nationale d'Espagne avec laquelle il est champion du monde 2005.

Biographie[modifier | modifier le code]

En compagnie de Carlos Pérez ou Julio Fis, il se fait remarquer avec l'équipe nationale de Cuba. Au championnat du monde 1999, il termine ainsi meilleur buteur (57 buts) et est élu meilleur pivot de la compétition. Aux Jeux olympiques de 2000, il termine également 4e meilleur buteur (42 buts)

Par la suite, il obtient la nationalité espagnole et devient l'un des éléments essentiels de la sélection espagnole qui obtient le titre mondial lors du Championnat du monde 2005 en Tunisie, puis remporte la médaille d'argent l'année suivante lors du Championnat d'Europe 2006 en Suisse, battu par la France.

En club, après évolué dans son pays natal au club de Bayamo où il occupe les postes de pivot, gardien ou d'ailier[1], il rejoint l'Europe, tout d'abord en Hongrie au Veszprém KSE avec lequel il remporte le championnat de Hongrie en 1998 puis à l'US Ivry.

En 2001, malgré des tensions avec le gouvernement cubain qui avait retenu plusieurs de ces joueurs à Cuba[2], il rejoint le club espagnol de BM Ciudad Real[2]. Il participe à l'ascension d'une équipe qui deviendra la meilleure équipe d'Espagne (quatre titres de champion) puis du monde, remportant cinq coupes d'Europe dont la Ligue des champions à trois reprises en 2006, 2008 et 2009

En 2009, sérieusement blessé au genou, il annonce sa retraite des terrains de hand[3],[1]. En hommage, BM Ciudad Real a décidé de retirer son numéro, le 17, de la circulation.

Palmarès[modifier | modifier le code]

En clubs[modifier | modifier le code]

Compétitions internationales
Compétitions nationales

Sélections nationales[modifier | modifier le code]

Sélections
Championnats du monde
Championnats d'Europe
Jeux olympiques
Jeux panaméricains
Championnats panaméricain

Distinctions personnelles[modifier | modifier le code]

Galerie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) « Urios Fonseca retires », sur www.eurohandball.com, (consulté le 12 juillet 2014)
  2. a et b « Urios signe à Ciudad Real », sur www.handzone.net, (consulté le 12 juillet 2014)
  3. « Rolando Urios Fonseca à la retraite », sur www.sport24.com (consulté le 12 juillet)
  4. (es) « Historial 7 ideal », sur asobal.es, (consulté le 24 octobre 2017)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :