Roger Cortet

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Roger Cortet
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Activité

Roger Cortet, né en 1910 à Itxassou, dans le Pays basque, et mort en 1978 à Istanbul, en Turquie, est flûtiste, professeur de flûte au conservatoire national de Paris entre 1942 et 1953 et peintre.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Élève au collège Marracq de Bayonne, il est repéré par l'un de ses professeurs de musique qui l'envoie suivre des cours de flûte au conservatoire national supérieur de musique et de danse de Paris. Sorti major de sa promotion en 1931, il rejoint des groupes d'artistes de la butte Montmarte où il s'initie à la peinture. Au cours des 9 années suivantes, il vit de son activité artistique au sein de la ville de Paris.

Il fait partie du Quintette à Vent de Paris[1],[2].

Brillant musicien, il est recruté en 1942 par le conservatoire qui l'a formé, enseignant notamment à des élèves comme Peter-Lukas Graf[3], flûtiste suisse.

Désireux de voyager, il démissionne du conservatoire en 1953 et parcourt le continent de l'Amerique du Sud ( Brésil) et le asiatique avant de finalement s'installer à Istanbul où il termine ses jours en tant qu'enseignant de musique au lycée de Galatasaray. Il écrira notamment quelques poèmes consacrés au Pays basque, dont adieu Saint-Jean-de-Luz.

Il a aussi été une figure secondaire du postimpressionnisme tardif.

Discographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (fr) « Le Panthéon des musiciens », sur www.musimem.com
  2. (fr) [PDF] « L'Ouest-Éclair - 1937 », sur ouestfrance.cd-script.fr
  3. (fr) « Journal du conservatoire n° 31 (octobre 1998) », sur mediatheque.ircam.fr
  4. (notice BnF no FRBNF37944677)
  5. (en) « ClassicsToday guide », sur www.classicstoday.com

Liens externes[modifier | modifier le code]