Rodolphe IV de Gruyère

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Rodolphe IV de Gruyère
Titre comte de Gruyère
(1365-1403)
Autres titres seigneur d'Aubonne
Successeur Antoine de Gruyère
Biographie
Naissance
Décès
Père Pierre IV de Gruyère
Mère Catherine de la Tour-Châtillon
Conjoint 1. Marguerite Alleman/Alamandi
2. Marguerite de Grandson
Enfants 1. Rodolphe de Gruyère
2. Marie
3. François

Blason de Rodolphe IV de Gruyère

Rodolphe IV de Gruyère, (1350 - 1403), fut un comte de Gruyère[1] de 1365 à sa mort le ou le et seigneur d'Aubonne par son mariage.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il est le fils de Pierre IV de Gruyère et de Catherine de la Tour-Châtillon. En 1371 il accorde ses franchises à Gessenay, ce qui lui permet de renflouer les caisses de son trésor[2]. Plus tard, toujours pour la même raison et avec l'accord de ses fils Rodolphe de Montsalvens et François d'Oron, il affranchit de la mainmorte les habitants de la Châtellenie de Gruyères, de Broc et de Montsalvens le [2].

En 1379, et afin de protéger ses intérêts des convoitises de l'évêque Édouard de Savoie-Achaïe, il souscrit un traité de combourgeoisie avec Fribourg[2].

Toujours à court d'argent il vend la terre d'Oron à Henri de Montbéliard[2].

Mariage et successions[modifier | modifier le code]

Il épouse en premières noces le Marguerite[3], (? - /60), dame d'Aubonne, fille d'Humbert Alleman/Alamandi[4] et d'Agnès de Joinville, en secondes noces en 1363 il épouse Marguerite[5], (? - 1379/81), fille de Pierre II de Grandson et de Blanche de Savoie[2].
De son premier mariage il a[6] :

  • Rodolphe, (vers 1356 - 1400/01), il épouse Antoinette de Salins-la-Tour de qui il a entre autres Antoine de Gruyère qui succédera à son grand-père,
  • Marie, (? - ), elle épouse en 1372 de François d'Oron, dernier du nom et décédée vers 1383.

De son second mariage il a :

  • François, (? - après 1388), co-seigneur Oron, il épouse Isabelle de Vallaise de qui il n'a pas d'enfants.

Sources et bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Jean-Joseph Hisely, Histoire du comté de Gruyère, volume 10, G. Bridel, (lire en ligne), p. 308 à 407

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Une charte du 19 septembre 1366 cite "Iohannes comes Gruerie dnus de Monsalvein miles (Jean Ier comte de Gruyère et seigneur de Montsalvens)" accorde à "nepotes nostros (nos neveux)…dnos Rodulphum, deum et comitem Gruerie (Rodolphe IV seigneur et comte de Gruyère), et Iohannem Rius fratrem (Jean son frère), filios quondam nobilis ---" la possession des châteaux de Montsalvens et d'Œx tout en conservant l'usufruit, Médiéval Généalogie, Rodolphe IV de Gruyère [1]
  2. a b c d et e Histoire du comté de Gruyère, volume 10
  3. Charte du 5/20 juillet 1354 : "Hugues Alamandi miles dnus Walbonessii et Albone (Hugues Alamandi vassal et seigneur de Valbonnais)" enregistre que "dnus Humbertus Alamandi miles (le seigneur et vassal Humbert Alamandi), dnus Albone (seigneur de Valbonnais), frater noster (notre frère)" de son vivant avait emprunté de l'argent à "Margarete filie suo (Marguerite sa fille), dno Rodulpho eius marito (épouse du seigneur Rodolphe), filio dni Petri militis comitis de Grueria (fils du seigneur et comte de Gruyère Pierre"..., Médiéval Généalogie, Rodolphe IV [2]
  4. Humbert est seigneur d'Aubonne et de Coppet par son père Guillaume, lui-même recevant ces seigneuries de son épouse Agnès de Thoire et Villars
  5. Charte du 11 juin 1367 : "Rodulphus comes et dnus Gruerie (Rodolphe comte et seigneur de Gruyère), Margareta de Grandisono eius consors (Marguerite de Grandson sa compagne)...", Médiéval Généalogie, Rodolphe IV [3]
  6. Charte du 20 août 1370 : "Rodulphus comes Gruerie (Rodolphe comte de Gruyère), Rodulphus et Maria eius liberi (Rodolphe et Maria ses enfants)..., Médiéval Généalogie, Rodolphe IV [4]

Articles connexes[modifier | modifier le code]