Richard Mervyn Hare

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
R. M. Hare
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 82 ans)
Ewelme (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activités
Autres informations
A travaillé pour
Religion
Membre de

Richard Mervyn Hare, né le 21 mars 1919 et décédé le 29 janvier 2002 est un philosophe moral anglais qui occupa un poste de professeur à l'université d'Oxford de 1966 à 1983. Il a ensuite enseigné pendant un certain nombre d'années à l'université de Floride. Il fut reconnu pour ses théories méta-éthiques au cours de la seconde moitié du XXe siècle et surtout pour son développement du prescriptivisme universel en tant que théorie méta-éthique. Il croyait que les caractéristiques formelles du discours moral pourraient être utilisées pour démontrer qu'un raisonnement moral correct mènerait la plupart du temps à une forme de l'utilitarisme de préférence.

Parmi ses étudiants connus figurent Bernard Williams et Peter Singer.

Ouvrages[modifier | modifier le code]

  • The Language of Morals. 1952
  • Moral thinking: Its levels, method, and point, Oxford: Oxford University Press. 1981
  • Essays in Ethical Theory, Oxford : Oxford University Press. 1989.
  • Essays on Political Morality. Oxford : Oxford University Press. 1989.
  • One Hundred Philosophers. Barrons, 2004

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]