Rhinopithèque de Stryker

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Rhinopithecus strykeri

Rhinopithecus strykeri
Description de l'image Drawing of Rhinopithecus strykeri.jpg.
Classification
Règne Animalia
Embranchement Chordata
Classe Mammalia
Ordre Primates
Famille Cercopithecidae
Sous-famille Colobinae
Genre Rhinopithecus

Nom binominal

Rhinopithecus strykeri
Geissmann et al., 2010

Statut de conservation UICN

( CR )
CR A4cd :
En danger critique d'extinction

Statut CITES

Sur l'annexe  I  de la CITES Annexe I , Rév. du 01/08/1985

Le Rhinopithèque de Stryker (Rhinopithecus strykeri) est une espèce de singe découverte en 2010, en Birmanie.

Il est connu sous les noms de « singe qui éternue » ou de « singe au visage retourné ».

Description[modifier | modifier le code]

C'est un rhinopithèque aux narines béantes et retroussées. Son poil est noirâtre, sa barbe et ses moustaches blanches. Il est de taille moyenne et possède une très longue queue, de quasiment une fois et demi la taille de son corps (on a mesuré 78 centimètres pour un individu de 55 centimètres) [1].

Son surnom de « singe qui éternue » vient du fait qu'en temps de pluie, l'animal est beaucoup plus sensible à l'humidité en raison de l'absence de nez[2]. Lors de fortes pluie il s'accroupit même, et enfoui sa tête entre ses genoux pour se protéger le nez[1].

Habitat et distribution[modifier | modifier le code]

Carte de Birmanie avec l'aire de répartition de l'espèce en noir, tout en haut à droite.

Il habite les montagnes frontalières entre la Chine et la Birmanie, dans le nord-est de la Birmanie[3]. Il reste entre 260 et 330 individus vivant sur une répartition de 270 km2[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :