RFID sans puce

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

La technologie RFID sans puce utilise un tag (une étiquette) RFID qui ne nécessite pas de puce dans l'étiquette RFID.

Les applications de la RFID donnent une plus grande autonomie et la capacité d'être automatisées, par rapport aux codes barres qui nécessitent, pour la lecture du tag, un opérateur humain ou un lecteur optique avec vue directe sur le code barre.

Le principal obstacle à leur adoption est leur coût financier. La conception et la fabrication d'ASIC nécessaires pour la RFID classique constituent la partie principale de leur coût, de sorte que la suppression du circuit intégré permet de réduire de manière significative ces coûts. Les principaux défis de la conception pour la RFID sans puce sont l'encodage des données et la transmission[1].

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Chipless RFID » (consulté le 16 août 2013)