Réquisition

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Réquisition peut signifier :

Droit français[modifier | modifier le code]

En droit français, une réquisition est, principalement un « ordre que donne l’autorité publique de mettre à sa disposition des personnes ou des choses »[1]. En procédure, une réquisition est une « demande en justice  ».[2].

Droit québécois[modifier | modifier le code]

En droit des sûretés québécois, une réquisition d'inscription est le moyen par lequel s'effectuent les inscriptions au Registre foncier et au Registre des droits personnels et réels mobiliers[3]. C'est par la réquisition d'inscription qu'un créancier peut inscrire son droit dans un registre public afin d'assurer la publicité des droits, et faire en sorte que son droit soit opposable aux tiers de bonne foi.

Commerce[modifier | modifier le code]

Au Québec, on appelle parfois « réquisition » une commande de fournitures faite à un pourvoyeur et le formulaire sur lequel est dressée cette commande, sous l'influence des formes de l'anglais requisition et requisition form[4].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Wiktionnaire, « réquisition », http://fr.wiktionary.org/wiki/r%C3%A9quisition
  2. Wiktionnaire, « requérir », http://fr.wiktionary.org/wiki/requ%C3%A9rir
  3. Marc Boudreault, Les Sûretés, 4e éd., Montréal, Wilson & Lafleur, 2014.
  4. Le Grand dictionnaire terminologique de l'Office québécois de la langue française, http://www.granddictionnaire.com