Rébellion touarègue de 1962-1964

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Rébellion touarègue.
Rébellion touarègue de 1962-1964
Informations générales
Date 1962-1964
Lieu Autour de Kidal, Drapeau du Mali Mali
Issue
Belligérants
Armée malienne Touaregs

La rébellion touarègue de 1962-1964 oppose des Touaregs aux gouvernements du Mali.

En 1962, deux ans après l’indépendance du Mali, une première rébellion touarègue, limitée à la région de Kidal, éclate pour refuser l'autorité du président Modibo Keïta. La révolte concerne principalement la tribu des Ifoghas[1].

Les autorités maliennes répriment férocement et place la région du nord sous surveillance militaire[2]. Le pouvoir à Bamako applique la politique de la terre brûlée. L'économie nomade de cette partie de l'Azawad est détruite pour des années. Les troupes maliennes, avec l'accord du président Ben Bella, interviennent même à l'intérieur des frontières algériennes pour poursuivre les rebelles[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]