Qu'il est dur d'être farceur, d'aimer la musique pop et les films d'horreur quand on a un père qui se présente aux élections

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant un film <adj> image illustrant américain
Cet article est une ébauche concernant un film américain.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les conventions filmographiques.

Qu'il est dur d'être farceur, d'aimer la musique pop et les films d'horreur quand on a un père qui se présente aux élections (Morgan Stewart's Coming Home) est un film américain sorti en 1987.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Il y a bien longtemps que Morgan Stewart a été "oublié" par ses parents dans un collège pour gosses de riches.

Lorsque le publicitaire qui s'occupe de la carrière politique de son père vient à penser que, pour les prochaînes élections, il faut cibler "famille", Tom et Nancy Stewart sont bien obligés de rappeler leur fils à la maison. Ravi de retrouver ses parents, Morgan ne va pourtant pas tarder à déchanter… Car lorsqu'on est le fils d'un futur sénateur, on n'a pas le droit d'aimer les films d'horreur et encore moins celui de fréquenter n'importe qui ! Sa mère, véritable "femme de fer", s'est d'ailleurs mis en tête de refaire son éducation… (texte extrait de la jaquette de vidéo)

Fiche technique[modifier | modifier le code]

  • Titre : Qu'il est dur d'être farceur, d'aimer la musique pop et les films d'horreur quand on a un père qui se présente aux élections
  • Titre original : Morgan Stewart's coming home
  • Réalisation : Paul Aaron, Terry Winsor
  • Scénario : Ken Hixon et David N. Titcher
  • Date de sortie : 1987
  • Film américain
  • Genre : comédie
  • Durée : 89 minutes

Distribution[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]