Pulvérisation en ultra-bas volume

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

La pulvérisation en ultra-bas volume (UBV) est une technique d'application des pesticides permettant de limiter fortement le volume des préparations phytopharmaceutiques répandues par unité de surface. Elle a été définie comme la pulvérisation à un taux d'application[1] de moins de 5 litres par hectare pour les grandes cultures ou inférieure à 50 litres par hectare pour l'arboriculture et la sylviculture[2]. Des taux d'application de 0,25 à 2 l/ha sont typiques des épandages aériens contre des ravageurs forestiers ou migrateurs.

La pulvérisation UBV de pesticides est une technique de pulvérisation bien établie[3] et reste la méthode standard de lutte antiacridienne à l'aide de pesticides. Elle est également largement utilisée par les producteur de coton du centre-sud et de l'ouest de l'Afrique. Elle a également été utilisée dans les campagnes massives de pulvérisation aérienne contre certains vecteurs de maladies comme la mouche tsé-tsé.

L'avantage principal de la pulvérisation UBV est le rythme de travail élevé (nombres d'hectares traités par jour). C'est une bonne option si une ou plusieurs des conditions suivantes sont réunies :

  • grande superficie de terres à traiter ;
  • réponse rapide nécessaire ;
  • manque d'eau pour les mélanges de pesticides en cuve ;
  • problèmes de logistique d'approvisionnement ;
  • accès difficile aux sites ciblés.

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « DropData application pages » (consulté le 30 mars 2015).
  2. (en) G A Matthews, « Research Interests: Pesticide Application Technology », Oxford, Blackwell Science, , p. 432.
  3. (en) W. Maas, ULV Application and Formulation Techniques, N. V. Philips-Duphar, , 164 p.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]