Ponesimod

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Le ponesimod est un modulateur des récepteurs à la sphingosine-1-phosphate de type 1 (S1PR1) et est en cours de test dans la sclérose en plaques et le psoriasis.

Mode d'action[modifier | modifier le code]

Par la stimulation du S1PR1, il bloque la sortie des lymphocytes des organes lymphoïdes[1] de manière réversible[2].

Pharmacocinétique[modifier | modifier le code]

Donné par voie orale, sa concentration sanguine maximale est atteinte en moins de 4 heures avec une demi-vie autour de 24 heures[3].

Effets secondaires[modifier | modifier le code]

Il peut donner un ralentissement de la fréquence cardiaque (bradycardie)[4], une dyspnée, une perturbation du bilan hépatique, des vertiges[5].

Efficacité[modifier | modifier le code]

Il a une certaine efficacité dans le psoriasis[5].

Dans la sclérose en plaques, il augmente le délai entre les récidives et diminue l'atteinte sur l'IRM cérébrale[6].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Bolli MH, Abele S, Binkert C et al. 2-imino-thiazolidin-4-one derivatives as potent, orally active S1P1 receptor agonists, J Med Chem, 2010;53:4198–4211
  2. Piali L, Froidevaux S, Hess P et al. The selective sphingosine 1-phosphate receptor 1 agonist ponesimod protects against lymphocyte-mediated tissue inflammation, J Pharmacol Exp Ther, 2011;337:547–556
  3. Brossard P, Derendorf H, Xu J, Maatouk H, Halabi A, Dingemanse J, Pharmacokinetics and pharmacodynamics of ponesimod, a selective S1P1 receptor modulator, in the first-in-human study, Br J Clin Pharmacol, 2013;76:888–896
  4. Brossard P, Scherz M, Halabi A, Maatouk H, Krause, A, Dingemanse J, Multiple-dose tolerability, pharmacokinetics, and pharmacodynamics of ponesimod, an S1P1 receptor modulator: favorable impact of dose up-titration, J Clin Pharmacol, 2014 dx.doi.org 10.1002
  5. a et b Vaclavkova A, Chimenti S, Arenberger P et al. Oral ponesimod in patients with chronic plaque psoriasis: a randomised, double-blind, placebo-controlled phase 2 trial, Lancet, 2014;384:Pages 2036-2045
  6. Olsson T, Boster A, Fernández O et al. Oral ponesimod in relapsing-remitting multiple sclerosis: a randomised phase II trial, J Neurol Neurosurg Psychiatry, 2014;85:1198-1208