Place des Gloires catalanes

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Place des Gloires catalanes
image illustrative de l’article Place des Gloires catalanes
La place des Gloires catalanes et la tour Glòries à gauche.
Situation
Coordonnées 41° 24′ 12″ nord, 2° 11′ 13″ est
Pays Drapeau de l'Espagne Espagne
Région Catalogne Catalogne
Ville Barcelone
Quartier(s) Eixample, Sant Martí
Morphologie
Type Place
Histoire
Création 1848, 1992

Géolocalisation sur la carte : Espagne

(Voir situation sur carte : Espagne)
Place des Gloires catalanes

Géolocalisation sur la carte : Catalogne

(Voir situation sur carte : Catalogne)
Place des Gloires catalanes

Géolocalisation sur la carte : Barcelone

(Voir situation sur carte : Barcelone)
Place des Gloires catalanes

La place des Gloires catalanes (en catalan : Plaça de les Glòries Catalanes, souvent nommée Plaça de les Glòries ou simplement Glòries) est une place publique de Barcelone.

Situation[modifier | modifier le code]

Ce vaste espace public se situe dans l'est de la ville, à la limite entre les arrondissements de l'Eixample au sud-ouest et de Sant Martí au nord-est. Il constitue le point de rencontre des trois principales artères de Barcelone que sont les avenues Diagonale et Méridienne et la Gran Via de les Corts Catalanes.

Histoire[modifier | modifier le code]

À son origine, elle est conçue par Ildefons Cerdà dans son plan d'aménagement urbain comme un point central, où se rejoignaient les trois principaux axes de Barcelone.

Avec l'organisation des Jeux olympiques par la capitale catalane, un projet est mené de 1990 à 1992 par les architectes Andreu Arriola, Gaspar García, Joan Mas et Artur Juanmartí avec l'aide de l'ingénieur aéronautique Adolf Monclús. Cette transformation permet d'améliorer les voies de circulation par la construction d'un viaduc circulaire surnommé « le tambour » délimitant un vaste espace intérieur occupé par un parc dans lequel douze lieux ornés de statues évoquent autant de périodes de l'histoire catalane.

Depuis 2013, la place fait l'objet d'un nouvel aménagement qui vise à la transformer en un parc urbain de 140 000 m2, à supprimer le « le tambour », à faire passer la Gran Via en souterrain et procéder à un remodelage urbain des abords. En 2016, l'entreprise BIMSA chargée des travaux annonce qu'en raison de difficultés techniques et d'imprévus l'ouverture du tunnel de la Gran Via ne pourra pas avoir lieu avant la fin de 2018[1].

Dénomination[modifier | modifier le code]

Víctor Balaguer, chargé de nommer les voies de l'Eixample, lui donne le nom de place des Gloires catalanes. Pendant la dictature franquiste, la place est rebaptisée place des Gloires nationales avant de retrouver son nom initial avec le retour de la démocratie.

Urbanisme et monuments[modifier | modifier le code]

  • Le musée du design de Barcelone est installé dans le bâtiment Disseny Hub Barcelona inauguré en décembre 2014 et situé au sud-est de la place.
  • La tour Glòries (ancienne tour Agbar), dessinée par l'architecte français Jean Nouvel, dresse ses 142 m à l'est de la place.
  • Le marché aux puces (Encants Vells), installé depuis 1928 au nord de la place, est transféré en 2014 dans un nouveau bâtiment situé lui au sud de la place.

Références[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]