Physarum

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Physarum est un genre de Mycétozoaires (anciennement les Myxomycètes) de l’ordre des Physarales. Son espèce type est Physarum aureum mais son représentant le plus célèbre est Physarum polycephalum, le Blob. Physarum est le plus grand genre des Mycétozoaires, comptant plus de 100 espèces et présente une grande diversité de caractères. Plusieurs tentatives de le scinder en de plus petits groupes ont échoué, ne faisant pas consensus[2].

Description[modifier | modifier le code]

Plasmodium (forme végétative) de Physarum polycephalum

La croissance et la colonisation du substrat s'effectue sous la forme de plasmode, souvent d'une couleur éclatante.

Les formes fertiles, quant à elles, sont principalement des sporangium, plus rarement des plasmodiocarpes quand certaines espèces s'approchent du genre Fuligo par leurs sporangium ressemblant alors à des aethalium. Leur péridium (peau recouvrant l'organisme) est constitué d'une couche d'une ou deux couches, rarement de trois, et presque toujours couvert de nodules calcaires à sa surface. Parfois, un pédoncule (appelé columella) est présent, généralement tubulaire et translucide, ou formé de calcaire. Quant à la partie interne, le capillitium, il est composé par un réseau de tubules transparentes reliant des nœuds calcaires, fixés à la base et au péridium, et par les spores formées en masse, noires à brun foncé ; violacées sous la lumière[2].

Distribution[modifier | modifier le code]

Le genre est distribué dans le monde entier, mais environ deux tiers des espèces sont néotropicales. Nombre de ses espèces sont communes dans leurs zones de distribution respectives[2].

Ensemble des espèces[modifier | modifier le code]

Sporangium (forme fertile) de Physarum album

Selon Index Fungorum[3] :

Références[modifier | modifier le code]

  1. V. Robert, G. Stegehuis and J. Stalpers. 2005. The MycoBank engine and related databases. https://www.mycobank.org/, consulté le 18 septembre 2020
  2. a b et c (en) Martin, G. W., Farr, M. L. et C.J. Alexopoulos, The genera of Myxomycetes, Iowa City, University of Iowa Press, , 559 p.
  3. Index Fungorum, consulté le 18 septembre 2020

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :