Peter de Mendelssohn

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Peter de Mendelssohn
Nom de naissance Peter von Mendelssohn
Naissance
Munich Drapeau de l'Empire allemand Empire allemand
Décès (à 76 ans)
Munich Allemagne de l'Ouest Allemagne de l'Ouest
Activité principale
Auteur
Langue d’écriture allemand, anglais

Peter de Mendelssohn, de son vrai nom Peter von Mendelssohn, né le à Munich en Allemagne, et mort le dans la même ville, est un écrivain allemand.

Biographie[modifier | modifier le code]

Peter von Mendelssohn grandit dans la ville-jardin et colonie d'artistes de Dresde-Hellerau. Après son Abitur il travaille au journal Berliner Tageblatt[1].

En 1933, il s'exile et émigre à Paris avant de s'établir à Londres en 1936. Il y épouse Hilde Spiel, avec qui il restera marié jusqu'en 1970, et prend la nationalité britannique. Il traduit de nombreux écrivains, tels André Maurois, Colette, Somerset Maugham, Eric Ambler[1],[2].

Après la guerre, il est correspondant à Londres du Bayerischer Rundfunk de 1950 à 1970, avant de s'installer à Munich[1].

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • 1930, Fertig mit Berlin?
  • 1932, Schmerzliches Arkadien, roman; traduction française 1935, éditions Stock, douloureuse Arcadie; Adaptation au cinéma par Julien Duvivier en 1955 : Marianne de ma jeunesse.
  • 1955, Marianne, roman

Sources[modifier | modifier le code]

  • (de) Manfred Brauneck (éditeur), 1995, Autorenlexikon deutschsprachiger Literatur des 20. Jahrhunderts, Reineck bei Hamburg, Rowohlt
  • (de) Wilhelm Sternfeld, Eva Tiedemann, 1970, Deutsche Exil-Litteratur 1933-1945 deuxième édition augmentée, Heidelberg, Verlag Lambert Schneider.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c Brauneck 1995, p. 561-562.
  2. Sternfeld et Tiedemann 1970, p. 344-345.

Liens externes[modifier | modifier le code]