Vaza noir

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Perroquet noir)
Aller à : navigation, rechercher

Coracopsis nigra

Le Vaza noir (Coracopsis nigra (Linnaeus, 1758)), aussi connu en tant que Perroquet noir, est une espèce d'oiseaux de la famille des Psittacidae.

Taxonomie[modifier | modifier le code]

Suivant les travaux de Kundu et al. (2012), la sous-espèce Coracopsis nigra barklyi est reconnue comme une espèce à part entière par la plupart des autorités taxinomiques. Elle devient l'espèce Coracopsis barklyi et reçoit le nom normalisé CINFO de Vaza des Seychelles.

Sous-espèces[modifier | modifier le code]

D'après la classification de référence (version 5.1, 2015) du Congrès ornithologique international, cette espèce est constituée des sous-espèces suivantes (ordre phylogénique) :

  • Coracopsis nigra nigra (Shaw, 1812) de l'est de Madagascar ;
  • Coracopsis nigra sibilans Milne-Edwards & Oustalet, 1885 des Comores ;
  • Coracopsis nigra libs Bangs, 1927 de l'ouest et du sud de Madagascar.

Répartition[modifier | modifier le code]

Ce perroquet peuple Madagascar et les Comores. Il a peut-être été introduit aux Seychelles (sous-espèce C. n. sibilans) à partir desquelles il a conquis naturellement l'île Curieuse. Il a été également introduit à Maurice (sous-espèce C. n. nigra).

Description[modifier | modifier le code]

Il mesure 35 à 40 cm pour une masse de 315 g (C. n. nigra) ou de 132 à 153 g (C. n. sibilans aux Seychelles). Son plumage est brun sombre avec les sous-caudales grisâtres.

Habitat[modifier | modifier le code]

Le Vaza noir peuple les forêts humides denses, y compris les mangroves, mais également les savanes, les forêts secondaires sèches.

Alimentation[modifier | modifier le code]

Il consomme des fruits, des baies, des fleurs et des graines. Il est plus frugivore que son proche parent, le Perroquet vasa.

Nidification[modifier | modifier le code]

Elle se déroule de novembre à janvier.

Mouvements[modifier | modifier le code]

Cet oiseau est sédentaire mais des mouvements diurnes, liés à la recherche de nourriture, existent.

Référence externe[modifier | modifier le code]

  • (del) Hoyo J., Elliott A. & Sargatal J., Handbook of the Birds of the World, Volume 4, Sandgrouse to Cuckoos, BirdLife International, Lynx Edicions, Barcelona, 1997.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Kundu, S., C.G. Jones, R.P. Prys-Jones, et J.J. Groombridge (2012), « The evolution of the Indian Ocean parrots (Psittaciformes): extinction, adaptive radiation and eustacy », Molecular Phylogenetics and Evolution, vol. 62, p. 296-305.