Partie positive et partie négative d'une fonction

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

En mathématiques, à toute fonction réelle f, on peut associer deux fonctions positives, sa partie positive f+ et sa partie négative f, définies respectivement par :

Malgré son nom, la « partie négative » est donc positive.

Intuitivement, le graphe par exemple de la partie positive est obtenu en tronquant le graphe de f quand il passe sous l'axe des abscisses, c'est-à-dire encore en posant 0 en ces points et en laissant inchangé le reste du graphe.

Relations avec la fonction initiale[modifier | modifier le code]

Les parties positive et négative sont liées à la fonction initiale par les deux relations suivantes :

À partir de ces deux parties on peut exprimer les parties positives et négatives par :

Une autre relation, utilisant les crochets de Iverson est :

La décomposition d'une fonction quelconque en deux fonctions positives se révèle utile par exemple en théorie de l'intégration.

Partie positive et partie négative d'un réel[modifier | modifier le code]

La partie positive x+ et la partie négative x d'un nombre réel x sont les deux réels positifs définis par :

On en déduit les mêmes types de relation que pour les fonctions :

ainsi que :

Les parties positive et négative d'une fonction f sont donc simplement ses composées par les applications xx+ et xx respectivement.

Liens externes[modifier | modifier le code]

(it) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en italien intitulé « Parte positiva e parte negativa di una funzione » (voir la liste des auteurs).